Accueil » Logiciel » CASTOR : son logiciel d’identification des pièces imprimables en 3D débarque sur Ultimaker

CASTOR : son logiciel d’identification des pièces imprimables en 3D débarque sur Ultimaker

CASTOR : son logiciel d'identification des pièces imprimable en 3D débarque sur Ultimaker

Déterminer l’imprimabilité d’une pièce en 3D tout en aidant à choisir la bonne technologie et le matériau, c’est la solution qui a été imaginée par la start-up israélienne CASTOR. La bonne nouvelle est que les adeptes d’Ultimaker peuvent désormais tirer parti de cet outil d’aide à la décision. Le fabricant néerlandais d’imprimantes 3D a en effet révélé un accord portant sur l’intégration du logiciel de CASTOR dans son offre Digital Factory dédiée aux entreprises.

Fondée en 2017 par Omer Blaier et Elad Schiller, cette solution logicielle répond à une problématique bien connue, à savoir la difficulté à identifier des pièces qui peuvent bénéficier de la fabrication additive. Une entreprise qui dispose de centaines ou de milliers de pièces en stock, aura en effet toutes les peines à effectuer le travail chronophage et complexe d’inventaires des pièces éligibles à l’impression 3D. Le logiciel mis au point par Castor permet d’automatiser et de rationaliser cette tâche. Ses utilisateurs bénéficient à la fois d’une identification technique et d’une analyse économique.

Le système offre en effet la possibilité de détecter les conceptions qui ne sont pas compatibles avec l’impression 3D, comme des parois trop minces par exemple, ou le manque de supports pour soutenir les formes en surplomb. Il permet aussi d’estimer le coût de production et le délai de livraison de chaque pièce en visualisant les points d’équilibre pour l’impression 3D et les méthodes de fabrication traditionnelles.

« Notre coopération avec l’équipe CASTOR aide les organisations à libérer le potentiel de l’impression 3D en interne avec un bénéfice immédiat »

logiciel CASTOR

Ultimaker Digital Factory est un service que l’on retrouve dans « Ultimaker Essentials« , une offre qui permet aux entreprises de profiter des avantages de l’écosystème d’Ultimaker et de déployer l’impression 3D au sein de leur organisation. Spécialement conçu pour les entreprises, Ultimaker Digital Factory permet de contrôler les flux d’impression de ses imprimantes 3D. L’outil propose en outre un suivi personnalisé pour les entreprises grâce à une assistance directe pour le dépannage.

« L’intégration de CASTOR à la plate-forme Ultimaker permet aux utilisateurs d’exporter directement des pièces de CASTOR vers Ultimaker Digital Factory et de terminer de manière transparente le processus d’impression 3D en interne. » Nous explique Miguel Calvo, directeur de la technologie (CTO) chez Ultimaker. « La connectivité permet d’économiser des efforts, de la complexité et du temps passé à passer d’un outil à l’autre, rationalisant l’ensemble du processus et de tout rassembler sous un même toit. Notre coopération avec l’équipe CASTOR aide les organisations à libérer le potentiel de l’impression 3D en interne avec un bénéfice immédiat. »

CASTOR n’est pas le seul à fournir des services de digitalisation d’inventaires de pièces imprimables en 3D. 3YOURMIND, mais aussi des start-up françaises comme Marklix, Beelse et Spare parts 3D, proposent des logiciels MES (Manufacturing Execution System) qui permettent d’établir un inventaire numérique qualifié. Le potentiel d’identification des pièces « AM pertinentes » peut monter jusqu’à 10 %, avec des délais moyens de livraison pouvant être réduits de 85%. CASTOR cite l’exemple de Stanley Black and Decker, qui grâce à sa solution a pu économiser 8 semaines de délai et 50 % du coût d’une famille de pièces dans son usine d’Engineering Fastening à Danbury,

Alexandre Moussion