Accueil » Nouvelles imprimantes 3D » Formlabs lance la Form 4, une imprimante 3D résine 5 fois plus rapide que la Form 3

Formlabs lance la Form 4, une imprimante 3D résine 5 fois plus rapide que la Form 3

Cinq déjà après le lancement de sa célèbre série Form 3, Formlabs, le leader des imprimantes 3D résine de bureau, vient de créer la surprise en lançant aujourd’hui sa quatrième génération de machines. Baptisées Form 4 et Form 4B, celles-ci affichent des niveaux de performance et d’intuitivité nettement améliorées par rapport à leurs aînées.

Comme on pouvait s’y attendre, à l’instar de ses concurrents, l’une des améliorations sur lesquelles le fabricant américain a concentré ses efforts porte sur la vitesse d’impression. Selon le matériau utilisé, la Form 4 serait jusqu’à 5 fois plus rapide que la génération précédente. Avec sa vitesse pouvant aller jusqu’à 100 mm/h, cette imprimante serait en mesure de fabriquer la plupart des pièces en moins de deux heures. Les petites pièces pourraient être réalisées en quelques minutes à peine.

La Form 4 se montre également plus généreuse que la Form 3 en termes de volume d’impression. Supérieur de 30 %, celui-ci s’établit désormais à 200 x 125 x 210 mm (5,25 litres) contre 145 x 145 x 185 mm (4 litres).

« La Form 4 représente une avancée considérable non seulement pour Formlabs et ses clients, mais aussi pour l’ensemble du monde de l’impression 3D », a déclaré Max Lobovsky, PDG et cofondateur de Formlabs. « Il y a plus de dix ans, Formlabs a lancé la première imprimante 3D SLA de bureau et a établi de nouvelles normes en termes de précision, de fiabilité, de facilité d’utilisation et d’accessibilité dans le secteur de l’impression 3D. L’expertise et les connaissances acquises grâce à nos plus de 130 000 imprimantes vendues et à plus de 300 millions de pièces imprimées nous ont permis de mettre au point la Form 4, notre meilleure imprimante SLA à ce jour. Sa fiabilité et sa vitesse inégalées vont révolutionner la manière dont nos clients développent de nouveaux produits. »

L’un des secrets de cette vitesse réside dans son nouveau système d’impression LFD™ (Low Force Display). Au lieu de la technologie laser et galvanométrique, l’imprimante s’appuie sur un écran LCD très puissant (16 mw/cm2), mais aussi sur une nouvelle méthode plus rapide pour détacher les couches. Un processus que l’on sait particulièrement chronophage. Sur la Form 4, le bac à résine dispose d’un film flexible à deux couches qui se détache facilement des bords d’une couche d’impression durcie, réduisant ainsi les forces de décollement agissant sur la couche.

« Par le passé, les forces de décollement constituaient un point négatif important dans l’impression 3D résine, car elles obligeaient les utilisateurs à choisir entre la qualité des pièces imprimées, la fiabilité ou la rapidité d’exécution. » Explique Formlabs. « La texture de décollement et le film flexible du bac à résine se combinent pour réduire considérablement les forces de décollement qui s’exercent sur les pièces imprimées. Cela permet à la Form 4B de produire de manière extrêmement fiable et en très peu de temps des pièces lisses et détaillées avec des structures de support faciles à enlever qui font concurrence aux pièces moulées par injection. »

« La rapidité et la diversité des matériaux de la Form 4 nous permettent de produire chaque jour plusieurs prototypes et gabarits qui aident à la fabrication »

L’autre argument de la Form 4 qui l’a rend encore plus attrayante, c’est son coût par pièce qui a été réduit de 40 %. Formlabs explique cette évolution par la présence de bacs à résine qui durent plus longtemps (plus de 75 000 couches), des Light Processing Unit robustes (de 600 000 à 1,9 million de couches), des résines jusqu’à 33 % moins chères et un rendement 3,5 fois plus élevé.

Avec son écran LCD haute résolution offrant une taille de pixel de 50 μm, ainsi que son lissage avancé et ses structures de support faciles à enlever, la Form 4 sort des pièces « toujours parfaites et uniformes » affirme Formlabs. Le fabricant américain revendique également une fiabilité sans égal qu’il parvient à obtenir grâce à des paramètres d’impression validés, des mécanismes de chauffage précis, des fonctionnalités de détection de force, mais aussi des systèmes de détection de débris.

Conscient des difficultés que peuvent être amenés à rencontrer ses utilisateurs dans la maîtrise de sa technologie, Formlabs a également apporté des améliorations importantes en termes d’intuitivité. Une nouvelle interface permet de comprendre le processus d’impression en l’espace de 15 min seulement. Cela grâce à plusieurs fonctionnalités que sont la gestion automatique de la résine, au changement presque instantané des matériaux, au post-traitement automatisé et aux plateformes de fabrication équipées de sa technologie de détachement rapide.

Côté matériaux, les imprimantes s’accompagnent de six nouvelles résines parmi lesquelles :

● Quatre résines standard reformulées qui, grâce à l’écosystème de la Form 4, offrent une impression deux à cinq fois plus rapide que sur la Form 3, avec une résistance et des couleurs améliorées.

● Fast Model Resin, pour produire des prototypes et des modèles orthodontiques en un temps record.

● Precision Model Resin, pour des modèles dentaires très précis avec un ajustement parfait.

« La rapidité et la diversité des matériaux de la Form 4 nous permettent de produire chaque jour plusieurs prototypes et gabarits qui aident à la fabrication », a déclaré Bruno Alves, ingénieur en développement en fabrication additive et en moulage par injection, Ford Motor Company. L’imprimante a déjà modifié notre manière de concevoir et de fabriquer nos produits, ce qui rend leur développement plus efficace. »

Enfin, toujours côté matériaux, des améliorations ont également été apportées sur la vitesse de remplissage de la résine. Le système de la Form 4 a été repensé de manière à remplir 5 à 10 fois plus rapidement, mais aussi réduire de 63% le gâchis de résine.

Pour l’heure, la Form 4 est validée pour l’impression 3D d’au moins 17 autres matériaux haute performance issus de la gamme de résines Formlabs. Quant à la Form 4B, conçue pour les professionnels du dentaire et du médical, 15 matériaux biocompatibles supplémentaires sont mis à disposition. À noter que des résines photopolymères non approuvées de 405 nm peuvent être utilisées en option avec licence payante.

D’ores et déjà disponibles, les Form 4 et Form 4B sont vendues à partir de 4 349 € et 6 099 €.

Alexandre Moussion