Accueil » Matériaux » Desktop Metal et Forust Corporation font passer l’impression 3D de bois à l’échelle supérieure

Desktop Metal et Forust Corporation font passer l’impression 3D de bois à l’échelle supérieure

impression 3D de bois

Jusqu’alors essentiellement employée sous la forme de filaments plastiques chargés en particules de bois, de liège ou encore de bambou, l’impression 3D de bois s’invite désormais sur d’autres procédés mieux appropriés aux contraintes des applications industrielles. Après Materialise et sa poudre de bois imprimable par frittage laser, c’est au tour de la pépite américaine Desktop Metal de s’inviter sur ce créneau. Celui que l’on connaît comme le spécialiste de l’impression 3D métal, vient d’officialiser le lancement de sa filiale Forust, une marque axée sur l’impression 3D de pièces fonctionnelles en bois.

Cette nouvelle solution trouve sa genèse dans un rapprochement avec Forust Corporation, une entreprise d’impression 3D spécialisée dans le bois. Créée en 2019 par Andrew Jeffrey, Ronald Rael et Virginia San Fratello, les fondateurs de Boston Ceramics, une start-up dédiée à l’impression 3D céramique, et Emerging Objects focalisée sur les matériaux d’impression 3D durables (notamment des pneus usagés), cette jeune pousse innovante imprime des pièces de décoration d’intérieur en utilisant la sciure de bois. L’idée : produire de manière plus durable des pièces fonctionnelles en bois en utilisant un déchet abondant lors de la fabrication de meuble.

Pour se faire Forust Corporation s’est appuyée sur le liage de poudre, un procédé développé pour la première fois par le MIT (Massachusetts Institute of Technology) en 1993. Cette technologie Andrew Jeffrey la connaît particulièrement bien, sa première entreprise Specific Surface Corporation, ayant été l’un des premiers détenteurs de sa licence en 1995. Le processus d’impression est sensiblement le même que pour les autres matériaux. Utilisée dans une taille spécifique qui lui permet de s’étaler et de se solidifier facilement, la poudre de bois est imprimée en y projetant de fines gouttelettes d’un liant liquide non toxique et biodégradable. Solidifiées une fois sèches, les parties imprimées sont ensuite infiltrées à l’aide d’une résine pour obtenir la résistance et la finition finale souhaitées. Cette approche permet de palier aux nombreuses limites du dépôt de fil (FDM), d’une part plus lent que le jet de liant, mais sujet aussi à de nombreux problèmes liés à l’emploi de filaments bois très cassants, et de buses bouchées.

« Nos pièces finies sont impossibles à distinguer des produits en bois fabriqués traditionnellement »

impression 3d à jet de liant

Echantillons de bois imprimés en 3D

Echantillons de bois imprimés en 3D (crédits photo Forust)

Sur les différentes possibilités de finitions avec sa solution, Desktop Metal précise que les impressions peuvent être aussi bien poncées, peintes, percées que coupées, c’est à dire comme n’importe quels produits en bois naturel. Selon la taille des pièces, Forust est en mesure fabriquer des produits en bois en utilisant au choix, soit l’imprimante 3D Shop System « configurée Forust », soit une nouvelle machine spécialement dédiée appelée RAM 336. Equipée d’un bras robotique, cette dernière serait capable de prendre en charge des impressions beaucoup plus grande, soit jusqu’à 1800 x 900 x 300 mm, à des vitesses supérieures de 100 litres par heure. Du mobilier de maison en bois, aux composants d’intérieur de Yatch et de voiture, Forust ouvre donc des possibilités de créations et de finitions totalement inédites sur le marché de l’impression 3D.

« Forust offre une flexibilité de conception presque illimitée« , a déclaré Andrew Jeffrey. « Des structures de grain exotiques au bois sans grain, nous pouvons reproduire numériquement des textures de bois et une myriade de types de grains. Et, parce qu’elles sont fabriquées à partir d’un composé de bois et de biorésine, ces pièces présentent une fonctionnalité et une rigidité conformes au bois conventionnel. Nos pièces finies sont impossibles à distinguer des produits en bois fabriqués traditionnellement que vous trouveriez dans un magasin. Le processus de fabrication additive devient littéralement invisible. »

Si le prix de la Shop System (environ 150 000 $) laisser à penser que la RAM 336 pourrait être vendue pour montant nettement supérieur, la bonne nouvelle est que Forust est également disponible sous la forme d’un service en ligne. Qu’il s’agisse de prototype unique ou de projets de pièces en série, chacun peut soumettre ses créations sur une plateforme dédiée, ou même commander des échantillons. Une fois leur commande reçue, les clients ont même la possibilité de recycler leurs pièces et de réutiliser le matériau pour le projet suivant. Enfin le site propose également à la vente un large éventail d’ustensiles de maison conçus et imprimés par Forust, et d’autres en collaboration avec de talentueux designers et marques indépendants.

« Les applications des pièces en bois de Forust sont vraiment illimitées« , conclut Ric Fulop, fondateur et PDG de Desktop Metal. « Il existe de nombreuses applications dans lesquelles les polymères et les plastiques sont utilisés aujourd’hui et que vous pouvez désormais remplacer de manière rentable par des pièces en bois fabriquées de manière durable – des composants luxueux et haut de gamme dans les intérieurs, l’électronique grand public, les instruments, l’aviation, les bateaux, les articles ménagers et finalement dans les applications de revêtement de sol et de toiture extérieure. Pour la première fois, nous pouvons produire de superbes pièces présentant la même durabilité et les mêmes caractéristiques que le bois fabriqué de manière traditionnelle, mais imprimées à l’aide de matériaux recyclés, ce qui ne nécessite pas d’abattre ou de récolter des arbres. Avec Forust, nous avons la possibilité d’avoir un impact significatif sur les problèmes de durabilité, de changement climatique et de déchets que nous avons apportés à la planète en tant qu’humanité. Pour chaque arbre sauvé, nous réduisons l’empreinte carbone d’une tonne métrique au cours de sa durée de vie. »

Collection d'ustensiles de cuisine imprimés en bois

Collection d’ustensiles de cuisine imprimés en bois (crédits photo Forust)

Alexandre Moussion