Un nouveau diplôme universitaire pour se former à l’impression 3D

diplôme universitaire pour se former à la fabrication additive

La fabrication additive est un marché en pleine croissance qui recrute de plus en plus de personnes qualifiées. Selon une étude publiée par la plateforme Joblift, le nombre d’offres d’emploi liées à l’impression 3D aurait plus que doublé en 2017. Parce que cette technologie révolutionne les pratiques sur l’ensemble de la chaîne de valeur, et implique donc de nouvelles compétences, il existe un besoin soutenu de formation.

C’est à ce titre que l’INP-Ensiacet, une école d’ingénieurs à Toulouse, a décidé d’ouvrir un nouveau diplôme universitaire « Ingénierie et production en Fabrication additive – Impression 3D ». Disponible dès octobre 2019, cette formation permettra d’apporter aux professionnels du secteur l’expertise nécessaire à plusieurs niveaux, notamment en terme de qualification des matériaux, de sécurité / qualité et d’aspects réglementaires, de gestion de la chaîne de fabrication additive et de veille technologique.

« des cadres ou spécialistes capables de maîtriser toute la chaîne de valeur de la fabrication additive »

« Les entreprises recherchent actuellement des cadres ou spécialistes capables de maîtriser toute la chaîne de valeur de la fabrication additive (c’est-à-dire des matériaux aux applications en passant par la maîtrise des risques chimiques, la conception et de la chaîne logistique). » Souligne l’INP-Ensiacet. « Les spécialistes doivent donc être en mesure de répondre aux problèmes en amont (avec la matière) et en aval (avec le produit) de la chaîne de valeur, voire même de les anticiper dans la mesure du possible. Ces salariés doivent avoir une vision de toutes les étapes et pas seulement de la machine comme cela existe aujourd’hui. »

devenir expert en fabrication additive

Particulièrement adaptée à des professionnels en reconversion de carrière, cette formation en alternance se destine avant tout aux salariés et demandeurs d’emploi souhaitant monter en compétences ou se diriger vers un nouveau domaine.

L’enseignement qui comptabilise 385 heures de cours et 27 semaines de stages étalées sur 9 mois, s’articulera autour de 5 grands volets : Technologies de la FA et matériaux (70h), règlementation / Norme / Sécurité / Qualité (70h), Conception intégrée & chaine logistique (70 heures), Qualification des pièces et matière première (105 heures) et Spécialisation dans l’aéronautique et le médical (70 heures). Pour sa première année, l’INP-Ensiacet pourra compter sur la collaboration de 4 experts locaux de la fabrication additive, 3D Medlab, Optalm, l’IRT Saint Exupery et Marion Technologie.

De nombreux débouchés sont possibles après la formation, comme le métier de spécialiste de l’intégration de la fabrication additive, responsable d’atelier, ingénieur en conception, responsable contrôle ou encore cadre de production industrielle. Attention la session de recrutement a déjà commencé. Les candidatures sont à renvoyer au plus tard le 10 juin 2019. Si vous êtes demandeur d’emploi, le coût de la formation (5 500 € TCC) peut être pris en charge par la région. Plus d’infos ici sur le programme et les pré-requis de la formation.