La plateforme 3d.FAB reçoit 1,6 M€ de la région Auvergne !

3dfab

Dans un communiqué transmis à PRIMANTE 3D, 3d.FAB (3D Fabric of Advanced Biology) plateforme de prestation en impression 3D pour les entreprises et les laboratoires académiques dans le domaine de la santé, vient d’annoncer un financement de 1.6 million d’euros de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Issu de l’appel à projet IRICE (Installations de Recherche et d’Innovation Centrées Entreprises) visant à mettre en place ou à renforcer des installations technologiques et d’innovation qui s’inscrivent dans les Domaines de Spécialisation Intelligente (DSI) de Rhône-Alpes, ce financement « va permettre à la plateforme de s’équiper, en plus des nombreuses technologies déjà disponibles sur le site, d’un ensemble d’appareillages d’impression 3D ainsi que d’un environnement (notamment réglementaire et sanitaire) permettant la mise en œuvre rapide de projets de Recherche et Recherche et Développement innovants. » Explique le Dr Christophe MARQUETTE, fondateur et coordinateur de 3d.FAB.

tobeca

Basée sur le campus Lyon-Tech de la Doua à Villeurbanne, 3d.FAB avait défrayé l’actualité en février 2016 dans le cadre d’un projet mené en collaboration avec la start-up lyonnaise LabSkin, visant à imprimer en 3D des échantillons de peau. S’appuyant sur plusieurs technologies d’impression 3D, dont une bio-imprimante 3D développée en partenariat avec le fabricant français Tobeca, ce projet collaboratif vise dans un premier temps à fabriquer des substituts cutanés destinés à l’industrie cosmétique pour tester l’efficience et la toxicité de leurs produits.

Leur procédé de bioimpression dont le brevet a été déposé l’année dernière avec LabSkin, permet de constituer une peau complète, derme et épiderme, en 21 jours au lieu de 45 jours avec la méthode traditionnelle de culture in vitro.