Z3DLAB s’apprête à dévoiler son implant dentaire réalisé avec son biomatériaux ZTI-MED

A l’occasion du festival Futur en Seine de retour du 8 au 10 juin 2017 à la Villette, le spécialiste français de la fabrication additive Z3DLAB dévoilera un implant dentaire réalisé avec son biomatériau ZTI-MED. Né dans le cadre de l’appel à projets INNOV’UP Proto 2016, ce prototype d’implant industriel baptisé ZT-Implant® est imprimé à partir d’une poudre titane-céramique dénommée ZTi-Med®. Associé au design révolutionnaire de l’implant dentaire, ce nouveau matériau breveté permet de répondre aux problèmes de confort, de toxicité et de « stress shielding » (résorption osseuse).

« Son design disruptif conduira à une ostéointégration inégalée »

Outre le meilleur ajustement et la bonne stabilité de son implant, Z3DLab souligne également le caractère novateur de son design. « Son design disruptif (structure en latices), conduira à une ostéointégration inégalée qui est confirmée par 2 instituts de métrologie européens lors de tests in vivo, » Explique Z3DLAB. Fabriqué dans un matériau sans aluminium et donc non-toxique et non allergène, ZT-Implant est également annoncé comme l’implant le plus biocompatible du marché.

« Nous concevons et fabriquons autrement pour une vie meilleure »

Z3DLAB prévoit une production de ses implants dentaires à court terme, d’ici fin 2017 ou début 2018… « Un début pour une large gamme d’implants révolutionnaires à venir… » Déclare Z3DLAB. « Sans nul doute une affaire à suivre… et qui est bien en phase avec le Leitmotiv de la société : « Nous concevons et fabriquons autrement pour une vie meilleure. »

En 2015 la start-up avait dévoilé un nouvelle poudre Titane-céramique dénommée ZTi Powder® présentée comme le matériau le plus dur au monde pour la fabrication additive par laser. En décembre dernier, Z3DLAB annonçait également un partenariat avec le sud-coréen HS HI-TECH pour construire un centre industriel de fabrication additive en Corée.