Zortrax lance sa nouvelle imprimante 3D M200 Plus

imprimante 3D zortrax M200 Plus

Connu pour son imprimante 3D M200 dont la popularité et la fiabilité ne sont plus à prouver, le fabricant polonais Zortrax nous revient avec une version optimisée baptisée M200 Plus. Après la M300 et la Inventure, des modèles au succès plus limité, Zortrax s’est appuyé sur les précieux retours de ses utilisateurs pour enrichir sa M200 de nouvelles fonctionnalités. Equipée de la connectivité WiFi et Ethernet, la nouvelle imprimante 3D permettra désormais aux utilisateurs de contrôler leurs travaux à distance et suivre leurs impressions grâce une nouvelle caméra intégrée. Selon le fabricant polonais, l’ajout de cette nouvelle connectivité facilitera l’envoie des fichiers 3D ZCODEX vers l’imprimante 3D.

« Nous devions préparer le M200 à la nouvelle réalité »

« Beaucoup de choses ont changé depuis que nous avons lancé la M200. », explique Marcin Olchanowski, directeur de la technologie chez Zortrax. « En plus des commentaires positifs, nous avons également reçu beaucoup de suggestions inestimables de nos clients. La technologie d’impression 3D a évolué. De nouveaux matériaux ont été introduits, le besoin d’automatisation des processus de fabrication est en hausse, les imprimantes 3D sont de plus en plus omniprésentes. Nous devions préparer le M200 à la nouvelle réalité

« Toutes ces années d’expérience ont conduit à la M200 Plus »

Proposant un volume de fabrication identique à sa grande sœur de 200 x 200 x 180 mm, la M200 Plus se dote d’un écran tactile alimenté par un processeur Quad Core permettant des réglages plus rapides et intuitifs. Les autres modifications portent sur l’ajout d’un ventilateur de refroidissement pointant directement sur le modèle en cours d’impression 3D, pour mieux dissiper la chaleur.

Le mécanisme d’entraînement du filament a lui aussi été repensé, de façon à ce que le filament ne risque plus de se plier autour de la roue dentée de l’extrudeur et de se coincer. En plus de son système de détection de fin de filament, la M200 Plus se veut enfin compatible avec un plus large éventail de matériaux, autorisant aussi bien ses filaments propriétaires tels que le nouveau filament flexible Z-SEMIFLEX que les matériaux tiers. Sa buse en acier étend encore un peu plus les possibilités, permettant d’imprimer des filaments corrosifs à base de métal par exemple ou de carbone.

Zortrax propose d’ores et déjà sa M200 Plus au prix de 1990 € contre 1799 € pour sa grande sœur.  » Nous avons beaucoup appris sur le M200″, conclut Olchanowski. « Toutes ces années d’expérience ont conduit à la M200 Plus, une imprimante 3D professionnelle fiable et évolutive. »

Articles relatifs à Zortrax

Inkspire : Zortrax lance sa première imprimante 3D résine