Autodesk optimise l’impression 3D avec VariSlice !

varislice

Lorsque l’on imprime 3D, l’épaisseur de couche reste l’un des paramètres les plus importants, car influant directement sur la vitesse d’impression mais aussi sur la qualité de finition. Avec des couches épaisses, la durée d’impression est plus courte mais la résolution est moins élevée. A l’inverse, avec une épaisseur de couche plus faible, la qualité de finition est supérieure mais l’impression plus longue. « Si vos tranches sont épaisses, elles s’impriment rapidement, mais les stries sont plus apparentes », explique Steve Kranz Research and Development Documentarian chez Autodesk. « Si vous tranchez des couches minces, la pièce est de meilleure qualité, mais il faut plus de temps pour l’imprimer. Et si vous pouviez avoir les deux dans la même impression ? »

Parti de ce constat, le géant du logiciel Autodesk a imaginé une solution flexible capable d’imprimer différentes épaisseurs de couches dans une même pièce. Lancé il y a quelques jours, ce slicer dénommé VariSlice, permet d’optimiser la vitesse d’impression et la résolution, en imprimant avec des hauteurs de couches qui varient en fonction de la géométrie de l’objet.

resolution

Comme l’explique très bien l’image ci-dessus, les parois verticales seront ainsi imprimées avec une épaisseur de couche de 100 microns. A l’inverse, les parties avec moins de pente (au sommet de la sphère) pourront être imprimées avec des épaisseurs beaucoup plus faibles soit 10 microns. Lorsqu’il reçoit le fichier STL, l’algorithme VariSlice vérifie les pentes de tous les triangles, puis les découpe en différentes épaisseurs pour obtenir la meilleure vitesse et résolution, que ce soit une pièce en forme de cône, de pyramide ou de prisme.

Sous licence Creative Commons Paternité 3.0, VariSlice est une solution open-source et gratuite, d’ores et déjà téléchargeable sur Instructables. Le slicer est bien sûr compatible avec l’imprimante 3D Ember d’Autodesk, mais également tous les modèles de type SLA/DLP.

Une solution similaire mais moins aboutie (manuelle) adaptée au FDM, avait vu le jour en 2013 avec Slic3r : http://manual.slic3r.org/expert-mode/variable-layer-height