WACKER annonce l’arrivée de la première imprimante 3D industrielle silicone

technologie d'impression 3d silicone

Bien que certains filaments et résines d’impression 3D présentent des caractéristiques de souplesse proches de celui du silicone, ils ne résistent pas aussi bien à la température. Jusqu’alors cantonné au moulage par injection car difficilement compatible avec les procédés de fabrication additive, le silicone pourrait bientôt s’ajouter aux matériaux d’impression 3D grâce à plusieurs programmes de recherches dédiés, dont celui mené par l’allemand WACKER. En effet, le géant de l’industrie chimique qui travaille depuis plus de 2 ans sur ce matériau, a annoncé dans un communiqué l’officialisation prochaine d’un procédé d’impression 3D industrielle silicone, à l’occasion du salon de l’industrie du plastique et du caoutchouc de Düsseldorf en octobre prochain.

Dénommée « ACEO® », la technologie mise au point par WACKER est un procédé d’impression 3D hybride, proche de la stéréolithographie et l’impression 3D à jet d’encre. L’imprimante 3D dépose sous pression de fines gouttes de silicone qui parvient à se maintenir grâce à son taux de viscosité. Une fois la couche déposée, le silicone est fusionné par le biais d’une lumière UV. Le procédé est répété couche après couche jusqu’à obtenir l’objet final. Des supports solubles dans l’eau peuvent être ajoutés au cours de l’impression pour les pièces en surplomb.

Wacker

Baptisée « ACEO® Imagine Series K », l’imprimante 3D incarnant cette technologie dispose d’un volume de fabrication de 500 mm x 500 mm pour une épaisseur de couche minimale de 0,3 mm d’épaisseur. La machine fonctionne avec son propre logiciel WACKER. « L’imprimante est basée sur la technologie ACEO, une méthode drop-on-demand (goutte à la demande) développé par WACKER, » à déclaré Bernd Pachaly chef du département de recherche silicone chez Wacker. « Elle peut être utilisé pour fabriquer des pièces et des assemblages avec des géométries complexes et produits impossibles à produire auparavant. »

« Nos silicones résistent à la chaleur, sont souples à basse température, transparents et biocompatibles »

Selon la société allemande de nombreux secteurs industriels pourraient profiter de cette technologie, dont la santé, l’automobile, l’aéronautique ou encore l’optique pour la fabrication de prototypes ou de pièces en petites séries. »Les pièces produites avec notre technologie ne diffèrent pas beaucoup de celles conçues par moulage par injection. Nos silicones résistent à la chaleur, sont souples à basse température, transparents et biocompatibles. Ils peuvent en outre être pigmentés dans toutes les couleurs et ont de bonnes propriétés d’amortissement. » Déclare WACKER dans son communiqué.

ACEO® Imagine Series KL’ACEO® Imagine Series K sera présentée à l’occasion du salon international des plastiques et du caoutchouc de Düsseldorf du 19 au 26 octobre 2016 au Stand A10 du Hall 6. WACKER proposera un service d’impression 3D en ligne sous la marque ACEO® à partir d’août 2016. L’équipe de ACEO® offrira également des services de consultation et de développement pour la conception et la fabrication de pièces en silicone.

La machine développée par WACKER est la première imprimante 3D industrielle du genre. D’autres procédés d’impression 3D silicone devraient voir jour en 2017 dont la technologie Picsima développée par le britannique Fripp Design et la technologie FAM de l’américain San Draw.

wacker-silicone