Michelin imagine un pneu révolutionnaire rechargeable par impression 3D !

pneu imprimé en 3D Michelin

Acteur montant de la fabrication additive, Michelin revient aujourd’hui sur le devant de la scène avec un concept révolutionnaire de pneumatique. Après Addup, une joint-venture fondée avec le groupe Fives dédiée à la fabrication additive métallique, le fabricant français a profité du salon mondial de la mobilité durable de Montreal Movin’On 2017, pour dévoiler un pneu futuriste s’appuyant sur l’impression 3D.

Increvable, écologique et capable de s’adapter à tous les temps, ce pneu baptisé Vision est aussi connecté, avec des capteurs permettant de renseigner en temps réel sur son état d’usure. Lorsque la gomme est trop usée, il suffit alors au conducteur de se rendre dans une station service équipée d’une borne d’impression 3D. Reliés automatiquement à une imprimante 3D, en à peine 10 minutes, les bandes de roulement sont rechargées avec la juste quantité de gomme nécessaire pour prolonger la durée de vie du pneu.

Premier pneu rechargeable au monde, Vision permet également une conduite sur-mesure en exploitant la faculté de personnalisation de l’impression 3D. Par un simple clic sur un écran, il sera en effet possible de transformer par exemple son pneu été en pneu hiver, en imprimant une gomme et la structure adaptée sur la bande de roulement.

Doté d’une structure intérieure alvéolaire sans air créée par impression 3D, Vision est un pneu increvable. Faisant également office de roue, il est capable de supporter le poids d’une voiture tout en garantissant la sécurité et le confort de la conduite. Obtenu par un procédé de vulcanisation à froid, le matériau de la bande de roulement est entièrement biodégradable. Même chose pour la partie centrale qui sera fabriquée à partir de matériaux recyclés et biodégradables issus en autres de poudre de vieux pneus, de canettes et de copeaux de bois.

Issu de 19 brevets, ce pneu futuriste pour le moment à l’état de concept, pourrait voir le jour d’ici à 10 ans.