Tome – l’imprimante 3D portative

 modèle tome facilement transportable

Si l’ordinateur a su s’adapter à nos modes de vie en se déclinant notamment sous la forme d’appareils portatifs, l’imprimante 3D semble suivre la même trajectoire. En effet un certain Philip Haasnoot et Corey Renner, deux anciens ingénieurs de Motorola et Local Motors, ont conçu l’une des premières imprimantes 3D portables. Baptisée sobrement « Tome », cette imprimante de type FDM (PLA) qui offre jusqu’à 6 heures d’autonomie, tient dans une petite valise de 10x20x28 cm. Si à l’origine ce modèle se destine plutôt au grand public, ses créateurs y voient également un intérêt pour certains professionnels, comme les hôpitaux de campagne à court de fournitures, des militaires ou des scientifiques. On pourrait ainsi très bien imaginer Medecin sans frontières imprimer des atèles pour des fractures ou des archéologues imprimer leurs outils. Ses créateurs comptent d’ailleurs proposer plusieurs versions de la Tome, avec une version plus robuste pour le terrain, moulée par injection, et une version gainée de cuir pour un usage quotidien. « Les hôpitaux de campagne pourraient par exemple recharger l’imprimante par énergie solaire ou éolienne, ou même par le bais d’un réchaud; et imprimer du matériel médical qui serait trop volumineux à transporter. » Expliquait Philip Haasnoot.

Pour la fabrication de ce modèle portatif autonome, les deux ingénieurs impriment les différentes pièces avec leurs propres imprimantes et via Shapeways. Un premier prototype fonctionnel devrait voir le jour pour le mois d’août, pour un coût de fabrication de $ 4500. Les deux ingénieurs espèrent pouvoir sortir la Tome pour moins $ 1500. Vous pouvez suivre ce projet open source sur le site hackaday.io.