Le français Sculpteo dévoile le plastique le plus souple du monde !

un matériau d'impression 3D souple

Robe imprimée d’Anastasia Ruiz

A l’occasion du CES 2016 de Las Vegas, Sculpteo, service d’impression 3D en ligne français, a présenté un nouveau matériau ultra souple ! Sobrement baptisé  » Plastique Souple », ce matériau à l’état de poudre, a été développé à partir de TPU (Plastique Polyurethane) pour l’impression 3D de type SLS (frittage laser). Fort de son indice Shore de 65A (unité de mesure pour les matériaux mous) le désignant comme le TPU imprimable en 3D le plus souple du monde, ce polyuréthane permet d’imprimer des objets fonctionnels et véritablement mous. Si « Plastique Souple » n’a pas la solidité des polyamides, il possède néanmoins une grande élasticité et résistance à l’abrasion. Dès lors les applications sont nombreuses… Ce matériau convient aussi bien aux objets mécaniques (prototypes, coques, objets articulés…) qu’a la mode (voir photos) ou la médecine via la reproduction d’organes sur lesquels les chirurgiens pourront s’entraîner avant une opération.

« Avec ce nouveau type de matériau, l’impression 3D égale les moyens de production traditionnels »

« Avec ce nouveau type de matériau, l’impression 3D égale les moyens de production traditionnels en permettant enfin de réaliser des objets mous et souples, qui sont fonctionnels et non plus seulement des prototypes. Nous sommes enthousiastes sur les premières applications imaginées par nos clients avec ce matériau inédit. Du médical au monde du textile, nous souhaitons accompagner les leaders d’aujourd’hui et demain. » Explique Clément Moreau cofondateur de Sculpteo.

pneus-impression-3d

Roues imprimées en 3D

Reproduction d’un coeur

Création d’Anastasia Ruiz

Parmi les premières applications les plus impressionnantes, il y a cette robe magnifique (voir photos) née de la collaboration entre Sculpteo et Anastasia Ruiz, étudiante de 3ème année de l’ESMOD Bordeaux. Cette création vient rejoindre la collection « Virus » de la jeune designer, qui cherche à intégrer l’impression 3D dans la mode de tous les jours. La styliste a trouvé dans ce plastique toutes les qualités requises (flexibilité, légèreté, complexité de formes) pour créer ses cellules virales en 3D. Anastasia Ruiz a utilisé l’impression 3D comme un outil complémentaire, sans pour autant remplacer le tissu.

Ce nouveau matériau vient s’ajouter aux 45 matériaux déjà disponibles sur la plateforme en ligne de Sculpteo. Comme le Plastique Souple est en beta, celui-ci est imprimable dans des dimensions un peu inférieures aux dimensions du bac, soit 150 x 120 x 120 mm pour une précision de couche de 100 microns.

  • Le prix du Plastique Souple est bien sûr fonction du modèle imprimé (taille, couleur, finition…). A titre d’exemple comptez 38,98 € pour une coque de téléphone blanche de dimensions 119,4 x 59,4 x 17,6 mm. La même pièce imprimée dans un plastique normal coûterait 27,41 €.

D’autres articles relatifs à Sculpteo