Quelle est la meilleure imprimante 3D pour 2017 ? MAKE dévoile son classement !

les meilleures imprimantes 3D en 2017

Comme tous les ans à la même période, Make, magazine américain de référence dédié au Do It Yourself (Faites le vous-même), a levé le voile sur son classement des meilleures imprimantes 3D personnelles pour 2017. Publié ce mardi, ce guide comparatif très attendu par les makers, a récompensé cette année 16 imprimantes 3D contre 21 en 2016. En effet, cette année ne sont notés que les modèles de type FDM (dépôt de fil fondu). Les imprimantes fonctionnant sous la technologie SLA (stéréolithographie) feront l’objet d’un autre classement.

Enrichi de 17 nouvelles imprimantes 3D (voir tableau ci-dessous) sorties cette année sur le marché, ce nouveau classement s’appuie sur plusieurs batteries de tests menées par une équipe de 14 experts sur un panel de 39 machines. Chaque imprimante 3D a été soumise à 9 tests différents portant notamment sur la précision, la qualité de finition, les matériaux de support ou encore la rétraction. Ces test ont été notés sur une échelle de 0 à 2 points ou 0 à 5 points, soit une note globale sur 40 points.

Classées dans 6 catégories, voici les meilleures imprimantes 3D personnelles selon Make :

best-overall

MEILLEURE NOTE GLOBALE

Les meilleures imprimantes 3D toutes catégories confondues, avec la plus haute note globale.

prusia

Prusa i3 MK2

 

Avec un total de 36 points sur 40, La Prusa i3 MK2 issue du fabriquant tchèque Prusa 3D, remporte le titre suprême de « Best Overal » soit la meilleure note globale devant la LulZbot Taz5 et la Zortrax M200.

La N2 Plus de Raise 3D termine à la 4 ème place du podium avec 34 points.

 

best-for-school

LES IMPRIMANTES 3D LES PLUS ADAPTEES A L’EDUCATION

Les meilleures imprimantes 3D alliant sécurité et facilité d’utilisation.

jelly-box

Jellybox

Peu connue en France, la Jelly Box remporte la première place de la catégorie éducation. Conçue comme une machine éducative pour apprendre à monter une imprimante 3D, ce modèle issu de la start-up américaine IMADE3D est présenté par Make comme fiable, rapide, très facile à monter et démonter. La Dremel 3D40 prend la 3 ème place, suivi de la PrintrBot Play et de la BeeVeryCreative BeeInSchool toutes les deux primées l’année dernière.

 

best-value

MEILLEUR RAPPORT QUALITE PRIX

Les modèles offrant le meilleur rapport qualité prix.

prusia

Prusa i3 MK2

Sans surprise, la Prusa i3 MK2 vendue à 899 $ décroche également la première place de cette catégorie. A 999 $ la SeeMeCNC Rostock MAX v2 monte sur la deuxième marche du podium.

Avec une note globale de 28/40, la Printbot Play disponible à partir de 399 $ prend la troisième place suivie de sa grande soeur Printbot Simple.

equipe-test

Les 14 experts MAKE

best-large-format

LES MEILLEURES IMPRIMANTES 3D A GRAND VOLUME D’IMPRESSION 3D

Catégorie récompensant les meilleures imprimantes 3D à gros volume d’impression.

lulzbot-taz5

Lulzbot Taz5

Troisième de cette catégorie l’année dernière, la Lulzbot Taz5 et ses 298 × 275 × 250mm de volume de fabrication montent cette fois-ci sur la plus haute marche du podium.

Avec 280mm de diamètre × 375 mm, la SeeMeCNC Rostock MAX v2 décroche la 2ème place, suivie de l’Ultimaker 2 Extended et son volume d’impression de 230 x 223 x 305 mm.

 

open-source

LES MEILLEURES IMPRIMANTES 3D OPEN SOURCE

Catégorie récompensant les meilleures modèles open-source

prusia

Prusa i3 MK2

Saluée pour les nombreuses amélioration apportées depuis le modèle original, la Prusa i3 MK2 est le grand vainqueur de la catégorie open-source.

La Lulzbot Taz5 décroche la médaille d’argent suivie de la SeeMeCNC Rostock MAX, de l’Ultimaker 2 Extended, de l’Ultimaker 2 GO et la Taz 6.

portable

LES IMPRIMANTES 3D LE PLUS FACILEMENT TRANSPORTABLES

Catégorie récompensant les imprimantes 3D portables avec un faible encombrement.

ultimaker2-go

Ultimaker 2 Go

Classée deuxième de cette catégorie l’an passé, l’Utimaker 2 Go remporte la première place de cette catégorie. Outre son petit gabarit, la machine est très facilement transportable grâce à son étui en mousse équipé de deux sangles. La CEL Robox décroche la deuxième place devant la PrintBot Play. La PrintrBot simple et la SeeMeCNC Eris ferment la marche.

 

CLASSEMENT GENERAL

Bien qu’elles n’aient été récompensées dans aucune des 6 catégories, saluons également les bonnes performances de l’Ultimaker 2+ classée 5ème au général, mais aussi la 9ème place de Fusion3 Design F306 avec 32 points et la BCN3D Sigma avec 31 points. Les mauvais élèves n’obtenant même pas la moyenne s’appellent FusionTech IdeaPrinter F100, M3D Micro et Polar 3D. On peut regretter une nouvelle fois qu’aucune machine française ne soit présente dans le classement…

Articles relatifs aux classements

Artistes, stylistes, designers… Quelles sont leurs imprimantes 3D de bureau préférées ?

Une étude sur les meilleurs filaments PLA pour imprimante 3D
Top 5 des meilleurs livres d’impression 3D