AP&C fournira de la poudre de titane de qualité aérospatiale à Titomic

AP&C fournira de la poudre pour Titomic

Vahram Papyan, Directeur de la Stratégie de Titomic, avec Alain Dupont, Président Directeur Général AP&C de GE et Beau Lang, Directeur des Achats de Titomic au salon de l’aéronautique de Paris 2019. Photo via GE Additive.

Entreprise australienne spécialiste de la fabrication additive métal à très grande échelle, Titomic Limited a annoncé la signature d’un contrat d’approvisionnement pour des poudres de Ti6Al4V de la société AP&C ( Advanced Powders and Coatings). Créée à l’origine par Arcam en 2006, cette filiale spécialisée dans l’atomisation de poudre de titane, est devenue la propriété de GE Additive après le rachat du suédois en 2017.

On apprend que le partenariat inclut également un protocole d’accord qui permettra aux deux sociétés de travailler ensemble au développement de poudres et d’alliages de titane pour la technologie Titomic Kinetic Fusion (TKF). S’opposant aux systèmes à fusion laser sur lit de poudre, cette technique connue aussi sous le nom « cold spray » repose en fait sur un procédé d’impression 3D métal par pulvérisation à froid. Elle consiste à projeter de la poudre métallique à très grande vitesse, à l’aide d’un bras robotique, sur un substrat pour en fusionner les particules. Avec cette approche, il est possible d’imprimer de très grandes pièces pouvant mesurer jusqu’à 9 mètres de long x 3 mètres de large x 1,5 mètre de haut.

Titomic explique avoir choisi le titane Ti 6Al/4V pour son très bon rapport résistance/poids, particulièrement adapté au domaine de l’aérospatiale et autres applications exigeantes. Directeur général de Titomic, Jeff Lang  commente : « Ces accords fournissent à Titomic non seulement un approvisionnement sécurisé en poudres métalliques d’AP & C, une multinationale réputée, mais permettent également une amélioration continue dans le cadre d’une étroite collaboration entre les parties, qui disposent de leurs propres capacités uniques pour les futures solutions de fabrication numérique pour les industries. »

« une étape importante dans la fourniture de grands volumes de poudres de titane et d’alliages de titane… »

imprimante 3D TKF 9000 de Titomic

Système de fabrication additive métal TKF 9000 de Titomic. Photo via Titomic.

Selon Titomic et AP&C, le protocole d’accord autoriserait la coopération suivante entre les entreprises :

  • Titomic et AP & C vont développer conjointement les normes de l’industrie relatives aux meilleures pratiques pour le stockage et la manipulation en toute sécurité des poudres de titane et d’alliages de titane
  • Titomic et AP & C développent des systèmes de poudres d’homogénéisation sur mesure pour les poudres de titane et d’alliages de titane destinés aux systèmes AM de Titetic Kinetic Fusion (TKF)
  • Titomic et AP & C vont explorer l’optimisation des poudres grossières de titane et d’alliages de titane (50 à 150 µm) destinées aux systèmes TKF AM dans le but de réduire considérablement le coût des produits fabriqués par TKF.

« AP&C, une société de GE Additive, est un leader mondial dans la production de poudres de titane et d’alliages de titane de qualité aérospatiale, utilisant son procédé de fabrication par atomisation au plasma, qui présente les caractéristiques idéales pour le procédé Titomic Kinetic Fusion », a déclaré Jeff Lang, directeur de Titomic. « Ces accords fournissent à Titomic non seulement un approvisionnement sécurisé en poudres métalliques d’AP & C, une multinationale réputée, mais permettent également une amélioration continue dans le cadre d’une collaboration étroite entre les parties… » a-t-il conclu.

Alain Dupont, président et chef de la direction d’AP&C, a commenté : « Cet accord marque une étape importante dans la fourniture de grands volumes de poudres de titane et d’alliages de titane. Nous sommes ravis de collaborer avec le leader reconnu et innovateur en matière de fabrication, Titomic, afin de produire les meilleurs normes de pratique pour l’avenir afin de diriger l’élaboration de normes de l’industrie pour les poudres de titane. »

Plus tôt cette année, Titomic avait réalisé un drone imprimé en titane, le plus grand du marché selon l’entreprise. Promis à une utilisation militaire ou de sécurité, l’appareil mesurait plus de 1,8 mètre de diamètre.