Sciaky enrichit sa technologie d’impression 3D métal avec un nouveau système de contrôle

imprimante 3D EBAM 300

Sciaky, l’un des principaux fournisseurs de solutions d’impression 3D métal et de systèmes de soudage avancés dans le monde, a annoncé l’introduction d’un nouveau système breveté pour sa technologie de fabrication additive par faisceau d’électrons EBAM. Cette technologie baptisée IRISS pour « Interlayer Real-time Imaging & Sensing System », est un système de contrôle en boucle fermée (Closed-Loop Control), qui permet de contrôler en temps réel le procédé de dépôt du métal et d’ajuster les paramètres afin de compenser les modifications au cours de l’impression.

EBAM est l’un des processus les plus avancées de fabrication d’additive métal sur le marché

Cette technologie assure ainsi l’uniformité de la géométrie de la pièce, les propriétés mécaniques, la microstructure et de la chimie des métaux, de la première pièce à la dernière. « IRISS est une technologie à part, » a déclaré Mike Riesen, directeur général de Sciaky, Inc. « C’est la raison pour laquelle EBAM est l’un des processus les plus avancées de fabrication d’additive métal sur le marché pour les pièces de grande envergure. »

LA TECHNOLOGIE EBAM (Electron Beam Additive Manufacturing)

Sciaky, filiale de la société américaine Phillips Service Industries (PSI), est devenu l’un des fabricants leaders sur le marché de la fabrication additive métal, grâce à sa technologie EBAM (Electron Beam Additive Manufacturing). Ce procédé consiste à superposer des couches de filaments métalliques en fusion via un faisceau d’électrons.

Présentée comme l’une des technologies les plus rapide du marché (jusqu’à 10 kg de matière par heure), EBAM est compatible avec les métaux les plus nobles et les plus onéreux tels que le Titane et les alliages de Titane, l’Inconel 718, 625, le Niobium, 70-30 Cuivre Nickel, le Tungstène, l’Aluminium 2319, 4043, l’Acier 4340… et tout métal soudable disponible sous la forme de filament. Cette technologie s’accompagne d’un double extrudeur qui permet augmenter l’efficacité du dépôt, et de simplifier le procédé de permutation entre les différents matériaux de dépôt utilisés. Une fois la pièce imprimée, un léger usinage de finition est nécessaire.

Sciaky dispose d’une gamme de 5 machines de fabrication additive fonctionnant sous la technologie EBAM. Elles se différencient principalement par leur volume de fabrication : EBAM série 300 (très grande taille), 150 et 100 (grande taille) 88 et 68 (moyenne taille). Aujourd’hui le modèle EBAM 300 est l’imprimante 3D métal qui dispose du plus gros volume d’impression du marché soit 5791 mm (largeur) x 1219 mm (profondeur ) x 1219 mm (hauteur).

La série EBAM se destine à diverses applications : fabrication de prototypes métalliques, pièces de production ou réparation de pièces endommagées ou obsolètes. Leur technologie présente plusieurs avantages, comme la réduction des coûts matériaux, la réduction des délais de production par apport aux techniques traditionnelles (jusqu’à 80%), la vitesse de fabrication ou encore sa capacité à produire des pièces plus denses et de meilleure qualité que les procédés d’impression sur poudre.

Articles relatifs à Sciaky

Airbus commande une imprimante 3D métal à l’américain Sciaky