Stratasys lance sa première imprimante 3D SLA commerciale

imprimante 3D SLA V650 Flex

Alors que viennent de s’ouvrir les portes du salon AMUG 2019 (Additive Manufacturing Users Group) à Chicago, plusieurs fabricants ont profité de l’évènement pour présenter leurs dernières solutions de fabrication additive. Toujours très scruté par l’ensemble de la profession, le leader mondial de l’impression 3D Stratasys a fait sensation en dévoilant sa première imprimante 3D commerciale SLA, la V650 Flex.

Vissé à sa première place de plus gros vendeur au monde de systèmes d’impression 3D, celui que l’on connait pour sa technologie à jet de matière Polyjet et le procédé FDM dont il est l’inventeur, continue d’élargir son portefeuille. Après l’annonce fracassante de son entrée sur le marché de la fabrication additive métallique en 2018, le géant américain s’intéresse à un autre segment très disputé du marché : la stéréolithographie.

« L’introduction de Stratasys dans le domaine de la stéréolithographie constitue vraiment un nouveau tournant »

Ce procédé d’impression 3D inventé par son compatriote 3D Systems et popularisé par Formlabs, n’est pas vraiment une nouveauté pour l’entreprise. Depuis plusieurs années déjà, Stratasys le propose dans le cadre de son service d’impression Stratasys Direct Manufacturing. « L’introduction de Stratasys dans le domaine de la stéréolithographie constitue vraiment un nouveau tournant pour le secteur. Notre collaboration permet aux clients de bénéficier d’une plus grande flexibilité et d’accéder plus facilement au développement de prototypes et d’outillages durables et fiables par stéréolithographie.» Explique Stratasys.

« Cette offre unique allie la puissance d’un système à grande échelle à un environnement configurable sur une large gamme de résines, offrant aux clients une plus grande précision et un meilleur choix tout en réduisant les coûts de développement de prototypes et de pièces imprimés en 3D. »

Déjà 75 000 heures de travail et 150 000 pièces produites avec la V650 Flex

Imprimante 3D SLA V650 Flex

Imprimante 3D SLA V650 Flex

Avec ses 75 000 heures de travail et déjà 150 000 pièces produites sur la plateforme Stratasys Direct Manufacturing, la V650 Flex ferait presque figure d’ancienne combattante. La machine surprend notamment par son volume très généreux de fabrication de 508 x 508 x 584 mm, et ses cuves interchangeables. Pour les matériaux, on apprend qu’un partenariat avec DSM, une entreprise mondiale spécialisée dans les domaines de la nutrition, de la santé et du développement durable, axée sur les sciences, a permis de développer une gamme de résine baptisée Somos.

Composée pour le moment de 4 résines, celle-ci permettra la fabrication de pièces durables, de haute qualité, répondant aux exigences d’un large éventail d’applications.

« Qu’il s’agisse de répondre aux exigences de hautes performances dans les secteurs de l’automobile et de l’aérospatiale, ou de durabilité et flexibilité pour les biens de consommation, les clients du monde entier font confiance aux matériaux Somos pour créer les prototypes et outils les plus performants par fabrication additive », affirme Hugo da Silva, VP de la fabrication additive chez DSM.

« une précision de conception auparavant inenvisageable avec les solutions traditionnelles de stéréolithographie »

service Stratasys Direct Manufacturing

La configuration en cuve ouverte de l’imprimante 3D V650 Flex est compatible avec les résines Somos DSM commercialisées par Stratasys, dont les suivantes :

Somos® Element : résine de stéréolithographie sans antimoine, spécialement conçue pour produire des modèles de fonderie en résine calcinable solides, stables, avec une grande finesse de détail et très peu de cendres résiduelles.

Somos® NeXt : résine qui associe la précision de la stéréolithographie à l’apparence, la sensation et la performance des thermoplastiques.

Somos® PerFORM : matériau de choix pour les applications exigeant des pièces solides, rigides, résistant aux températures élevées comme l’outillage et les tests en soufflerie.

Somos® Watershed XC 11122 : une solution parfaite pour les concepteurs cherchant des propriétés de type ABS et PBT pour la stéréolithographie, permettant de produire des pièces riches en détails, aux dimensions stables, optiquement claires et résistantes à l’eau.

« Le réseau Stratasys de techniciens et distributeurs permet aux clients d’obtenir avec la stéréolithographie bien plus que ce qu’ils avaient auparavant. Le fait que l’imprimante V650 Flex soit paramétrable et que les résines soient déjà vérifiées permet aux utilisateurs finaux d’obtenir une précision de conception auparavant inenvisageable avec les solutions traditionnelles de stéréolithographie. », conclut Krieger.

Le système V650 Flex sera visible toute la semaine au salon AMUG 2019, stand D17, Salon D du Hilton Chicago. Stratasys a également profité de l’évènement pour présenter la dernière née de sa gamme F123 serie. Dénommée F120, il s’agit d’une imprimante 3D FDM compacte qui vise à rendre plus accessible l’impression 3D industrielle.