Stratasys fait de l’impression 3D directe en couleur sur des jeans

cristaux imprimés sur jean

Si l’impression 3D cherche encore ses marques dans le domaine de la mode, elle donne lieu à des expérimentations de plus en plus prometteuses. Une nouvelle démonstration particulièrement intéressante nous est rapportée par le leader de l’impression 3D Stratasys. Le géant américain qui collabore régulièrement avec des designers, s’est cette fois-ci associé à KAIMIN, une maison de couture new-yorkaise qui utilise les nouvelles technologies dans ses collections pour transformer des pièces communes en œuvre d’art.

La collaboration avait pour but la personnalisation d’un vêtement parmi les plus répandus et populaires dans le monde, le jean ! Grâce à sa technologie à jet d’encre Polyjet, combinée à une technique d’impression 3D directe, Stratasys est parvenu à imprimer plusieurs éléments d’ornement directement sur le tissu denim. Telles des pierres précieuses incrustées dans le jean, les différents motifs imprimés au niveau des genoux, des hanches et des épaules, changent subtilement de couleur selon l’angle d’observation et la lumière.

« Nous vivons déjà aujourd’hui, alors c’est beaucoup plus amusant de concevoir pour demain », a déclaré Kaimin. « Le monde change rapidement, la technologie numérique prend le contrôle de tous les aspects de la vie humaine, et j’aimerais faire partie de ce changement et ne pas me concentrer uniquement sur la mode, mais inclure de nouvelles idées et des changements de style de vie pour mieux communiquer avec ma communauté et nos valeurs, et les élargir. »

jean orné de pièces imprimées en 3D

Collection STRATASYS X KAIMIN – Crédits photos Kaimin

Le plus souvent, les créateurs de mode utilisent des imprimantes 3D de type FDM (dépôt de filament) pour fabriquer séparément des éléments qu’ils fixent ensuite sur les vêtements. Si le résultat est esthétique, la rigidité des pièces ne permet pas un bon confort et une bonne portabilité. C’est la raison pour laquelle, des designers ont eu l’idée de créer des maillages spécifiques imprimés par frittage laser pour donner au vêtement une meilleure flexibilité et extensibilité. L’exemple le plus parlant est probablement le projet Kinematic, une robe imprimée en 3D que l’on doit au studio new-yorkais Nervous Systems. Conçue à partir d’un algorithme complexe baptisé Kinemactic Fold, elle se compose de forme géométriques qui s’imbriquent parfaitement pour former des structures mécaniques dynamiques. Sur-mesure, le vêtement répond et épouse exactement les formes de la personne, quelque soient ses mouvements.

Grâce à la technique d’impression directe sur textile de Stratasys, il est possible d’obtenir un vêtement plus flexible et fonctionnelle. En outre, sa technologie Polyjet permet de faire varier la couleur et la rigidité dans une seule pièce. En 2016, Stratasys et le collection new-yorkais threeASFOUR, avaient réalisé des robes spectaculaires imprimées dans un nano élastomère. L’impression 3D avait permis la création de designs reprenant la suite de Fibonnaci et inspirés de différentes textures animales.

Stratasys fournit également sa technologie PolyJet au programme Re-FREAM de l’Union européenne qui vise à intégrer des technologies innovantes dans la mode et le textile. L’objectif est d’encourager les artistes, concepteurs, ingénieurs et scientifiques à explorer conjointement l’utilisation de la technologie et de la 3D.

défilé avec jean imprimé en 3D

Collection STRATASYS X KAIMIN – Crédits photos Kaimin