Stratasys remporte l’une de ses plus grosses commandes dans le secteur de l’aérospatial

L’utilisation de la fabrication additive dans l’aérospatiale progresse à mesure que la qualité et la répétabilité de la technologie s’améliorent jusqu’au point déterminant de qualification et de certification. Rendus compliqués par l’évolution rapide de l’impression 3D et la multiplicité de ses procédés, le développement des normes et la standardisation des matériaux ralentissent on le sait, un développement généralisé.

Pour cette raison, le leader mondial de l’impression 3D Stratasys, a travaillé dur ces dernières années pour développer une solution additive certifiée ou chaque élément (matériaux, équipements et processus) permet à un constructeur aéronautique d’obtenir les certifications nécessaires pour des pièces de production imprimées en 3D. Cette solution incarnée par la Fortus 900mc Aircraft Interiors, une imprimante 3D industrielle de type FDM, repose notamment sur l‘ULTEM™ 9085, un matériau haute performance parfaitement conforme aux réglementations strictes de l’aéronautique, aussi bien en matière de résistance, que d’inflammabilité, de fumée et de toxicité (FST) (FAR 25.863).

Dernièrement c’est AM Craft, un entreprise de service lettonne spécialisée dans la fabrication d’additive pour l’aérospatiale, qui a passé commande de 4 machines Fortus 900mc au géant américain. L’entreprise entend produire avec, des pièces d’intérieure d’avion comme des sièges ou des panneaux, tout en rendant « beaucoup plus abordable pour ses clients de l’aérospatiale l’introduction de la personnalisation dans la cabine. »

« Ces dernières années, nous avons constaté une demande constante de pièces de production imprimées en 3D parmi les principaux équipementiers aéronautiques », commente Jānis Jātnieks, co-fondateur et PDG d’AM Craft. « Bien que COVID-19 ait choqué l’industrie au cours des derniers mois, nous constatons des efforts pour reprendre les affaires en remodelant les avions de passagers pour les expéditions de fret, ainsi que des projets visant à renforcer les mesures de sécurité des clients et à améliorer l’expérience des clients à bord – par exemple en fournissant des stations de recharge pour appareils mobiles et des infrastructures Wi-Fi. Dans de tels cas, la fabrication d’additifs est bien en avance sur les méthodes traditionnelles plus lentes et plus coûteuses. »

« L’un des piliers qui nous permet de concrétiser cette analyse de rentabilité dans des applications concrètes est la technologie d’impression 3D de Stratasys, hautement reproductible, basée sur le FDM, en association avec des matériaux de qualité aérospatiale comme la résine ULTEM™ 9085. Cela nous donne la capacité de répondre aux règles et réglementations strictes en matière de certification qui exigent le plus haut niveau de répétabilité et de traçabilité pour chaque pièce fabriquée », ajoute-t-il.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est ultem-9085.jpg.

Avec ses imprimantes 3D Fortus, AM Craft peut produire des pièces imprimées en 3D certifiables pour une large gamme d’applications à l’intérieur des avions. L’image montre la porte du compartiment du gilet de sauvetage, dont la structure intérieure est créée en une seule pièce à l’aide de la résine haute performance ULTEMTM 9085


La résine ULTEMTM 9085 est utilisé par les plus grands constructeurs d’avions, dont Airbus, qui l’a normalisé avec succès pour la production de milliers de pièces de vol pour son avion A350 XWB. Certifiée selon les spécifications des matériaux d’Airbus, elle permet à la société de produire des pièces intérieures d’avion solides mais légères à un coût de fabrication considérablement réduit.

L’investissement d’AM Craft complétera une gamme de matériel existante composée de quatre imprimantes 3D Stratasys Fortus F450mc. Ensemble, la batterie de huit machines à base de FDM constituera le cœur d’une nouvelle usine de fabrication d’additifs à Riga qui se concentrera spécifiquement sur la satisfaction des exigences d’application de la clientèle de la société, composée de fournisseurs d’avions et de compagnies aériennes.

Avec cette nouvelle commande, la société comptera parmi les plus grands fournisseurs indépendants de services d’impression 3D dédiés à l’aérospatiale de la région EMEA. L’entreprise fonctionnera comme une société sœur de Baltic3D, un fournisseur de services d’impression 3D bien établi qui travaille en étroite collaboration avec les entreprises de la chaîne d’approvisionnement aérospatiale depuis 2017.

Baltic3D entretient un partenariat de collaboration avec la société de certification Magnetic MRO, dont le POA (Production Organization Authorization) a permis d’obtenir l’autorisation de produire des pièces certifiables pour l’aérospatiale. Les installations d’AM Craft à Riga devraient être pleinement opérationnelles au quatrième trimestre 2020.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AMCraft-Co-founders.jpg.

Les co-fondateurs d’AM Craft Jānis Jātnieks (à droite) et Didzis Dejus devant les quatre imprimantes 3D Stratasys F900 de qualité production à grande échelle du prestataire de services