3D Print Congress & Exhibition récompense l’impression 3D au service du handicap visuel

trophée 3d print

Plus de 6 000 participants se sont donné rendez-vous cette année au salon 3D PRINT Congress & Exhibition. En témoigne la surface supérieure de 52 % et le nombre d’exposants en nette progression (+32 %), le premier événement de la fabrication additive en France confirme son succès d’année en année. Cette 5ème édition a également été synonyme d’internationalisation avec la présence d’exposants et de conférenciers venus du monde entier.

En parcourant les allées du salon, les 3691 visiteurs ont pu découvrir les dernières innovations du moment, HP et sa nouvelle gamme d’imprimantes 3D couleur, la dernière Ultimaker, Uniz et sa Slash + ou encore la Metal Studio de Desktop Metal. Le 3D Print Lyon c’est aussi l’un des rares salons européens à proposer des conférences gratuites. 2500 auditeurs se sont pressés cette année pour recueillir l’analyse et l’expérience en fabrication additive de plusieurs experts internationaux parmi lesquels REEBOK, Nano Dimension, AIRBUS ou encore SIEMENS.

Plan tactile Virtuoz

Trappe de maintenance Eole réalisée par le CTIF et Sogeclair. A gauche sa version optimisée de fonderie (4.8 kg) et à droite la version initiale usinée dans la masse (7.2 kg).

Le salon aura également été marqué par la 1ère édition du Start-up Contest, un concours de pitch visant à mettre en lumière les projets d’impression 3D et les réalisation les plus innovantes de jeunes pousses françaises et internationales. Après délibération du jury, c’est le projet VIRTUOZ de la start-up FEEL OBJECT qui a remporté ce premier « contest ».

Cette jeune pousse toulousaine a imaginé un plan tactile et interactif imprimé en 3D, pour aider les personnes atteintes de déficience visuel à se déplacer de manière autonome dans les bâtiments. En touchant le plan en relief muni également de repères sous forme de symboles sonores, la personne peut reconstituer une image claire de son environnement. La liberté de conception, la finesse et la précision de l’impression 3D (FDM en l’occurrence) sont un atout considérable dans l’utilisation du produit.

Autre point d’orgue du salon, les fameux trophées 3D PRINT. Le concours a primé cette année CTIF et Sogeclair Aerospace pour la réalisation d’une porte de maintenance d’avion en aluminium imprimée en 3D. Combinée à l’optimisation topologique, l’impression 3D a permis d’obtenir une réduction de masse de 30 % associée à une réduction des coûts. Particulièrement élégants, les trophées ont été imprimés cette année par AddUp dans un acier maraging, recouvert d’une galvanisation dorée et d’un laquage.