Staples choisit Sculpteo pour sa plateforme d’impression 3D

L’américain Staples.com, premier fournisseur mondial d’articles de bureau, s’apprête à lancer sa propre plateforme d’impression 3D. Destinée aux particuliers et petites entreprises, cette plateforme développée en partenariat avec le français Sculpteo, permettra de télécharger ses propres créations ou de choisir ses modèles sur un vaste catalogue. Disposant déjà d’un service d’impression 3D dans quelques points de vente physique aux Etats-Unis, Staples a fait appel au français pour élargir son offre sur internet.

Disponible le 14 septembre prochain, cette plateforme en ligne permettra aux utilisateurs de soumettre leurs propres fichiers 3D, mais aussi de personnaliser leurs designs parmi un large choix de coloris et de matériaux. La plateforme reprendra la plupart des outils déjà présents sur Sculpteo, comme la visionneuse 3D qui permet de visualiser ses modèles avant de passer commande. « La plateforme permet aux utilisateurs novices de s’essayer à l’impression 3D », a déclaré dans un communiqué Behzad Soltani, vice-président des services e-commerce pour Staples Inc.

« La première phase de déploiement vise à tester le marché nord-américain, nous ferons un premier bilan début 2016 et nous envisageons déjà un déploiement rapide dans d’autres pays, avec un site adapté à la langue et un plan de communication, notamment pour la France qui représente 40% de notre chiffre d’affaires, », précise Marine Coré Baillais, directrice marketing chez Sculpteo.

sculpteo staples

Avec ce nouveau partenariat, Sculpteo étoffe donc encore un peu plus sa base utilisateurs. Depuis sa création en 2009, c’est presque un sans faute pour la start-up française qui enchaine les partenariats et les levées de fonds, à l’image du récent accord conclu avec HP et des 5 millions levée auprès d’XAnge Private Equity et Creadev en avril dernier.

En 2013, Staples a commencé à fournir ses premiers services d’impression 3D au Pays Bas et en Belgique, en partenariat avec Mcor, fabricant des imprimantes 3D papier Mcor Iris. Les utilisateurs passaient commande sur une plateforme en ligne (My Easy 3D) pour venir ensuite chercher leurs impressions en magasin. Cette même année l’américain a distribué ses premières machines (Makerbot et 3D Systems) dans quelques points de vente aux Etats-Unis. La société a par la suite expérimenté de nouveaux services d’impression 3D à Los Angeles et New York, en partenariat avec Stratasys et 3D Systems.

D’autres articles relatifs à Sculpteo