Un squelette géant imprimé en 3D pour le festival de Guadalajara

squelette géant imprimé en 3D

Le dernier festival mexicain de la lumière de Guadalajara, a donné un nouveau coup de projecteur inattendu sur la capacité de fabrication très grand format de l’impression 3D. A l’occasion de cet événement de quatre jours visant à valoriser la culture de la deuxième plus grande ville du Mexique, un service d’impression 3D mexicain du nom de Moti Digital a utilisé la fabrication additive pour créer une sculpture étonnante aux dimensions XXL. Il s’agit d’un squelette géant mesurant pas moins de 8 mètres de long pour 3,60 mètres de hauteur !

Créée dans le but d’impressionner les festivaliers et de démontrer les capacités de la technologie d’impression 3D grand format, cette sculpture à l’allure cartoonesque baptisée « The lifelike skeleton » a été imprimée sur la fameuse Massivit 1800 du fabricant l’israélien Massivit 3D.

Fabriqué en seulement quatre jours, le squelette peint a été placé à l’intérieur de la fontaine de la Plaza Tapatía. Eclairé la nuit, des milliers de festivaliers ont pu ainsi s’asseoir dans les bras du géant et se prendre en photo. Selon Moti Digital, l’expérience a rencontré un vif succès, générant énormément de conversations et de partages sur les réseaux sociaux.

squelette fabriqué par impression 3D

Distribuée en France depuis bientôt deux ans par Global Graphics, la Massivit 1800 est une imprimante 3D particulièrement prisée dans le domaine de l’évènementiel. Première entreprise en France à avoir fait l’ acquisition de cette machine hors norme, le spécialiste de la régie évènementiel Metropole a déjà fait plusieurs fois la démonstration de ses capacités. Citons notamment cette statuette grandeur nature à l’effigie de Corto Maltese, célèbre héros de la bande dessinée éponyme.

Plus récemment et outre atlantique, Eclipse Corp, une société américaine spécialisée dans le design créatif, investissait également dans cette technologie d’impression 3D très grand format. Grâce sa Massivit 1800, l’entreprise compte ainsi attirer de nouveaux clients mais aussi démarquer son offre de celle de ses concurrents traditionnels. Avec le lancement de ce nouveau service, le CEO d’Eclipe Corp Jeff Burt, prévoit une augmentation du chiffre d’affaires d’au moins un million de dollars sur trois ans.

Comme le soulignait le dernier classement de Primante 3D sur les plus grandes imprimantes 3D françaises, l’Hexagone possède aussi de sérieux atouts sur ce segment. Parmi les réalisations les plus étonnantes on se souvient notamment des 4 lions gigantesques réalisés par la start-up lyonnaise Draw pour le Stade Olympique Lyonnais.

squelette imprimé en 3D sur Massivit 1800