Vector Space Systems teste avec succès un injecteur imprimé en 3D

Entreprise spatiale américaine spécialisée dans le lancement de petits satellites, Vector Space Systems annonce avoir testé avec succès un injecteur imprimé en 3D sur son lanceur Vector-R. Menés près de Moyave en Californie, les essais signent une étape importante pour la start-up qui espère réaliser ses premiers vols en 2018 à raison de 100 lancements par an. Développé et fabriqué en collaboration avec le programme Flight Opportunitie de la NASA, l’injecteur a été imprimé en seule pièce pour être ensuite monté sur le moteur 5K-lbf.

« 2017 a déjà été une année novatrice pour Vector, car nous continuons à tester des modèles complets d’ingénierie de véhicules pour démontrer la fonctionnalité et les opérations de vol. Le succès de ce test non seulement définit la norme pour le développement rapide de nos lanceurs, mais aussi notre mission de révolutionner l’industrie des vols spatiaux et d’augmenter la vitesse en orbite. » A déclaré Jim Cantrell, cofondateur et PDG de Vector à l’issu du test.

« une étape importante dans le transfert du matériel AM »

A l’instar de ses compatriotes Aerojet Rocketdyne et Blue-Origin qui révélaient récemment avoir utilisé l’impression 3D pour la fabrication de turbopompes et de chambres à combustion, Vector a souligné les nombreux bénéfices de la fabrication additive. Selon la société, l’impression 3D a permis d’économiser sur le temps de production de l’injecteur, mais aussi de fabriquer une pièce de meilleure qualité permettant un meilleur alignement. « Avec le test réussi d’un injecteur fabriqué de manière additive, nous avons amené la maturité de cette technologie au niveau supérieur pour les petits lanceurs« , a déclaré John Peugeot, directeur de projet Marshall Space Flight Center de la NASA pour 3D Additive Manufactured (AM). « Cela représente une étape importante dans le transfert du matériel AM au-delà des tests de laboratoire et vers la qualification pour les applications du monde réel. »

Créée en 2016 par les anciens fondateurs de Space X dont Jim Cantrell, John Garvey, Ken Sunshine et Eric Besnard, Vector Space Systems vise à fabriquer des petites fusées low cost capables de lancer des satellites en quelques mois. Mesurant seulement 13 mètres de hauteur et conçu pour emporter des charges de 50 kg, Vector-R est annoncé comme le plus petit lanceur de satellites.