L’imprimante 3D SLS bon marché de Sharebot bientôt disponible !

Après l’expiration de la technologie FDM en 2009, c’est le brevet fondateur du procédé SLS qui a fini par tomber dans le domaine public en février 2014. Les conséquences ont quasi été immédiates, se traduisant par l’arrivée de nouveaux fabricants proposant de nouvelles alternatives, des machines beaucoup plus abordables. Ainsi différents projets ont rapidement pointé le bout de leur laser, comme l’anglais Norge Systems, Open SLS et l’italien Sharebot. Ce dernier a semble t’il pris une sérieuse avance sur ses concurrents, son PDG Arturo Donghi ayant annoncé aujourd’hui l’arrivée de son imprimante 3D SLS low cost pour septembre 2015. Développé en un temps record, l’appareil baptisé SnowWhite (blanche neige) affiche des caractéristiques techniques intéressantes, comme sa résolution de 50 microns et les 2.200 mm/s de vitesse d’impression de son laser 14 watts. Dotée d’un volume de construction de 100x100x130 mm, l’imprimante qui se rapproche du modèle de bureau, n’affiche que 60 kg à la balance contre 600 kg par exemple pour la Formiga P110 du fabricant allemand EOS.

Disponible en précommande pour 17 500 € dans le cadre du programme bêta testeur, la SnowWhite affichera un prix final de 35 000 € soit 4 fois moins chère que la Formiga actuellement à 146 000 € environ. Si l’imprimante affiche un volume d’impression proportionnel à son gabarit et donc inférieur aux machines industrielles, elle offre néanmoins une alternative très intéressante pour les professionnels qui jusqu’alors devaient dépenser plusieurs centaines de milliers d’euros pour accéder à cette technologie. Reste à voir ce que nous réserve Norge Systems avec ses modèles Ice1 et Ice9 prévus pour la fin d’année et dont les prix devraient avoisiner 11 000 et 30 000 €.