Matériaux d’impression 3D : le marché du titane estimé à 48 millions $ en 2024

titane

Selon un rapport intitulé « Titanium Opportunities in Additive Manufacturing » du cabinet américain SmarTech, la consommation de titane pour la fabrication additive pourrait atteindre les 48 millions de dollars à l’horizon 2024, représentant 103 tonnes de poudre. Selon l’étude, l’industrie automobile et plus spécifiquement le sport automobile, constituera le plus gros consommateur. Le titane est particulièrement prisé dans ce domaine pour ses qualités de résistance et de légèreté ainsi que ses excellentes propriétés mécaniques.

Si la consommation de titane est aujourd’hui très faible avec 2,31 millions $ de revenus en 2015 et 3,67 millions $ en 2016, le marché devraient tripler dans les trois prochaines années pour atteindre les 10 millions $ en 2019. Le Ti 6Al-4V qui est l’alliage de Titane le plus utilisé en fabrication additive, permet la fabrication de pièces plus légères, réduisant ainsi le poids des véhicules, avec pour conséquence un gain final sur le carburant et de vitesse.

« le titane peut se révéler particulièrement efficace dans l’adoption de l’impression 3D dans l’industrie automobile »

« Nous ne savons pas clairement si l’impression 3D titane fera des percées importantes au-delà du secteur du sport automobile et sur les marchés de véhicules commerciaux. D’autres métaux pourraient se révéler plus efficaces et rentables pour la production de pièces automobiles. Cependant en raison de son excellent rapport poids-résistance, le titane peut se révéler particulièrement efficace dans l’adoption de l’impression 3D dans l’industrie automobile. » Commente SmarTech.

rapport-titane

Dans son rapport intitulé « Additive Manufacturing Opportunities in the Automotive Industry » paru en 2015, SmarTech estimait le marché de l’impression 3D dans l’industrie automobile à 1,1 milliard de dollars d’ici 2019. Selon cette même étude la vente de consommables essentiellement générés par les thermoplastiques et les photo-polymère, devrait atteindre les 376 millions $ de chiffre d’affaires.

« Titanium Opportunities in Additive Manufacturing » fournit des prévisions sur 10 ans ainsi qu’une analyse détaillée sur les principaux utilisateurs du titane pour la fabrication additive tels que l’industrie automobile, aérospatial, médical et dentaire. Il examine également les facteurs d’opportunité liés à la chaîne d’approvisionnement, les principaux fournisseurs de poudre titane et fournit une analyse des différents procédés de fabrication additive liés à ce matériau.

materialise-titane