Voodoo Manufacturing lève 5 millions $ pour son usine d’imprimantes 3D

Usine d’imprimantes 3D spécialisée dans la fabrication en série de petites pièces en plastiques, la start-up New-Yorkais Vodoo Manufacturing a levé 5 millions de dollars dans un tour de table mené par la société de capital-risque General Catalyst. Financée par NextView Ventures, 645 Ventures et Y Combinator’s Continuity Fund, cette levée de fond vient s’ajouter au 1,4 millions de dollars apportés par KPCB Edge en janvier 2017.

« Alors que la dernière vague d’imprimantes 3D de bureau fournissait une technologie abordable et accessible, Voodoo apporte finalement la fabrication numérique à l’échelle, » a déclaré General Catalyst.« L’approche de Voodoo pour le processus d’impression 3D a été le rêve des fabricants. L’automatisation et la mise en réseau permettent de meilleurs délais aux meilleurs prix. Nous sommes ravis de soutenir l’équipe. » 

Avec ce deuxième tour de table Vodoo Manufacturing entend accélérer le développement de son usine de New-York capable de produire jusqu’à 10 000 pièces en 24h. Le secret de la jeune pousse américaine réside dans son système d’impression 3D automatisé baptisé Skywalker qui permet de contrôler 160 imprimantes 3D de bureau fonctionnant en tandem.

En mars dernier, Vodoo Manufacturing dévoilait une version optimisée de son système, une cellule composée de 9 imprimantes 3D et d’un bras robotique capable d’enlever et de remplacer les plaques d’impression. En automatisant ces tâches répétitives, la jeune pousse américaine entend ainsi économiser jusqu’à 90% sur les coûts de production et atteindre la barre des 100 000 pièces par jour d’ici trois ans.

Avec plus de 1200 clients parmi lesquels de grandes entreprises telles que Universal, Autodesk ou encore Microsoft, la start-up a enregistré 1 million de dollars de chiffre d’affaires en 2016. La start-up imprime diverses pièces identiques en plastique comme des objets promotionnels, des figurines ou encore des goodies.