Sharebot SnowWhite et Sinterit Lisa : deux imprimantes SLS low cost aujourd’hui disponibles !

SinterIt Lisa

Depuis l’expiration du brevet fondateur du SLS en février 2014, plusieurs fabricants se sont lancés sur le créneau pour développer des modèles bon marché. Jusqu’alors réservé aux professionnels, le procédé SLS (Selective Laser Sintering) appelé aussi frittage laser, tente donc aujourd’hui à se démocratiser avec des prix beaucoup plus abordables. Alors que plusieurs concurrents étant en course c’est finalement la startup polonaise SinterIt qui a transformé l’essai en premier avec sa Sinterit Lisa.

L’imprimante 3D est en effet disponible depuis quelques jours sur le site du fabricant, au tarif préférentiel de $ 5000 pour les précommandes alors que son prix final devrait lui tourner autour des $ 8000.

pièces lisa

Côté caractéristiques, la SinterIt Lisa est très compacte affichant un petit 30kg pour 65 x 55 x 40 cm. Dotée d’un volume de fabrication de 130 x 170 x 130 mm pour une vitesse d’impression de 15mm/h, la machine peut descendre jusqu’à 60 microns en épaisseur de couche. L’imprimante 3D fonctionne sous un logiciel propriétaire appelé Sinterit Studio 2016 compatible avec les formats .stl, .obj, 3ds et fbx. Si pour le moment, le seul matériau proposé est le PA12 black, une poudre de nylon noire, SinterIt proposera bientôt de nouveaux matériaux et coloris.

  • Le prix du PA12 devrait avoisiner les 100 $/kg.

 

snowwhite

Le deuxième à passer la ligne d’arrivée est l’italien Sharebot avec sa SnowWhite. Disponible depuis hier en pré commande avec les premières livraison programmées pour janvier 2016, l’imprimante 3D sera bientôt présentée à l’occasion de l’Euromold 2015 de Dusseldorf, salon européen du moulage et de l’outillage. Issue de 18 mois de développement la Sharebot SnowWhite mesure 500 x 500 x 800 mm pour 60 kg. Avec une précision de 50 microns sur l’axe Z et 100 microns sur les axes X Y, l’imprimante est dotée d’un laser CO2 de 14 watts pouvant atteindre les 3000 mm /s. A l’instar de la SinterIt Lisa, le seul matériau proposé pour le moment par le fabricant est le PA12, une poudre de nylon blanc.

  • Le prix de la Sharebot SnowWhite devrait se situer autour des 20 000 €.

 

pièces snowwhite

Le procédé SLS a de nombreux avantages sur le FDM (dépôt de filament fondu).  Il permet de fabriquer des pièces avec une meilleur précision, pour une vitesse d’impression et une finition bien supérieures. Non seulement l’utilisateur a accès à un plus large éventail de matériaux, mais il peut imprimer ses pièces sans structures de soutien.