Voodoo Manufacturing : le spécialiste de l’impression 3D automatisée se lance dans le grand format

équie Voodoo Manufacturing

Faisant écho à la dernière étude du cabinet SmarTech Publishing selon laquelle l’automatisation de l’impression 3D pourrait générer jusqu’à 1,2 milliards de revenus d’ici 2027, le spécialiste de l’impression 3D automatisée Voodoo Manufacturing passe désormais à l’échelle supérieure. Fondée en 2015 par trois anciens collaborateurs de Makerbot, la jeune pousse qui s’est spécialisée dans la production en petite série de pièces en plastique a connu une croissance très rapide, générant plus d’un million de dollars de chiffre d’affaires en un an.

Devenue l’une des plus importantes micro-usines d’imprimantes 3D de New York, la jeune entreprise doit son succès à son ingénieux système Skywalker capable de contrôler 160 imprimantes 3D de bureau, mais aussi son système à bras robotique permettant de diminuer encore un peu plus les coûts en automatisant le remplacement des plaques d’impression.

Forte de ses 5 millions de dollars levés l’année dernière, la start-up New-Yorkaise a donc lancé un nouveau service d’impression 3D grand format. Composé de 10 nouvelles imprimantes 3D FDM Raise 3D N2 Plus, celui ci permettra de produire des pièces jusqu’à 300 x 300 x 605 mm contre auparavant 285 x 153 x 155 mm avec ses Makerbot.

bras robotique Voodoo Manufacturing

Voodoo Manufacturing lance un service d'impression 3d grand format

« il est plus facile de produire des pièces qui auraient pu être impossibles à réaliser ou qui auraient nécessité un assemblage difficile et long »

Grâce à cette augmentation de volume de fabrication de 700 %, Voodoo Manufacturing pourrait par exemple imprimer un mannequin de 1,8 m de haut en 19 parties au lieu de 88 actuellement, et l’assembler en 30 minutes contre 2 à 3 heures. Par ailleurs la diminution du nombre de pièces a d’autres avantages, celui diminuer le nombre de raccords et donc d’améliorer la résistance globale de la pièce et son aspect visuel.

« Maintenant, il est plus facile que jamais de produire des pièces qui auraient pu être impossibles à réaliser ou qui auraient nécessité un assemblage difficile et long. » A déclaré Voodoo Manufacturing. « Nous pensons que cette nouvelle fonctionnalité permettra à nos clients de commercialiser de nouvelles idées et de nouveaux produits plus rapidement et de meilleure qualité

Grâce son nouveau service d’impression 3D grand format, Voodoo Manufacturing entend ainsi attirer de nouveaux clients pour de nouvelles applications telles que la fabrication de mannequins personnalisés, de modèles architecturaux, des présentoirs ou encore de prototypes de meubles. Se définissant comme « l’Amazon de la fabrication », la start-up ambitionne de concurrencer les méthodes de fabrication traditionnelle comme le moulage par injection et dépasser les 100 000 unités voire même un million par jour contre 10 000 actuellement.