3D Potter lance une nouvelle imprimante 3D compacte pour la céramique

imprimante Scara Mini V1

Le spécialiste de l’impression 3D céramique 3D Potter (anciennement DeltaBots) fait son retour avec une nouvelle imprimante 3D plus compacte dénommée Scara Mini V1. Connue pour sa gamme d’imprimantes céramique Potterbot, l’entreprise américaine fournit déjà plus de 200 universités, entreprises de l’aérospatiale et de la défense et galeries d’art dans le monde. On lui doit notamment le modèle Potterbot XLS-1, une imprimante grand format capable d’imprimer des objets en céramique jusqu’à 3 mètres de hauteur.

Toujours basée sur le même principe d’extrusion, sa dernière née Scara Mini V1 est une version plus légère qui comprend des bras robotiques à une articulation, et des fonctions de rotation sur les axes x et y. Le fabricant explique qu’il n’y a pas de limite de poids pour les objets imprimés, et que leur consistance est homogène et sans bulles d’air. L’extrudeuse de 2000 ml serait en outre très facile à nettoyer, et comme il ne s’agit pas d’un système à haute pression, la véritable argile peut être utilisée, mais aussi toutes sortes de matières comme de la nourriture ou des matériaux à base de ciment.

A l’instar de de son aînée, la Scara Mini V1 peut imprimer plusieurs objets à 360°, chacun pouvant mesurer jusqu’à 1473 mm diamètre pour 584 mm de hauteur. La machine serait particulièrement silencieuse, ce qui permettrait de l’utiliser dans n’importe quel endroit avec un minimum de nuisance.

imprimante 3D Potter

Bien que ce ne soit pas le matériau de fabrication additive le plus avancé, la céramique ne cesse de gagner en maturité. Des acteurs historique tels que Formlabs et 3D Systems, mais aussi des start-ups comme l’israélien Xjet ou encore le fabricant hollandais VormVrij, arrivent sur le marché avec des machines toujours plus abordables et innovantes.

Si la céramique trouve nombre de ses applications dans le secteur de l’artisanat, sa grande résistance à la chaleur et à de nombreux produits chimiques ont poussé des fabricants à industrialiser ce processus. C’est le cas du français 3D Ceram qui a développé une technologie d’impression 3D céramique SLA pour les implants médicaux, ou l’américain Kwambio et son système industriel Ceramo Two pour la bijouterie et les objets de décoration.

La nouvelle imprimante 3D céramique de 3D Potter pourrait quant à elle permettre un certain nombre d’applications pour les établissements d’enseignement supérieur et aux architectes. Danny Defelic, Thought Leader chez 3D Potter Danny Defelici explique: « L’autre avantage pour les universités et les départements d’architecture est de pouvoir réaliser des objets d’architecture. En fait, elle peut imprimer à l’intérieur de l’objet . La machine est facile à configurer. Il s’agit d’un système qui peut être installé par une seule personne et utilisé sur le sol ou sur une table. »

L’imprimante Scara Mini V1 est d’ores et déjà disponible sur le site du fabricant au prix de 14 500 $. La machine est livrée avec deux extrudeuse de 2000 ml et 4 buses de 3, 4, 5, et 6 mm. Plus d’infos sur 3D Potter.

poterie imprimée en 3D