Dell dit oui à Zortrax et sa M200 !

 dell achète plusieurs milliers d'exemplaires de l'imprimante Zortrax M200

Le géant de l’informatique Dell vient de signer un contrat de 8 millions d’euros pour acquérir 5000 imprimantes 3D Zortrax M200 (+30 000 bobines d’ABS). Cette machine issue de la start-up polonaise Zortrax, a comme beaucoup de ses concurrentes été financée sur le principe du crowdfunding. Les 100 000 $ dollars nécessaires à son lancement ont ainsi été récoltés en 21 jours seulement. Avec cette commande c’est un coup de projecteur inespéré pour cette entreprise jusque là plutôt anonyme.

5000 UNITES DE LA ZORTRAX M200

C’est après deux longues années de développement que Zortax s’est décidé à lancer en juin 2013, son modèle M200 sur Kickstarter afin de récolter des fonds. Avec aujourd’hui 179, 471 $ de financement et 144 backers c’est un plébiscite incontestable pour la jeune entreprise.

Cette imprimante vendue en tant que modèle professionnel affiche des caractéristiques techniques intéressantes :

– Taille de l’appareil :43 x 36 x 34,5 cm
– Poids : 13,5 kg
– Chassis aluminium
– Technologie : FDM
– Consommables : ABS, PLA, nylon
Volume d’impression : 205 mm x 205 mm x 190 mm
– Finition : 25-400 microns
– Vitesse d’impression : ?
– Assemblage : Plug and Play
– Logiciel : Z-Suite
– Fichiers : Stl, obj
– Compatibilité : Mac OS X, Windows (XP/Vista/7+), Linux
– connectique : usb, wifi, carte sd
– Software : Z-Suite

Vendue à 1899 $, on peut dire que la Zortrax M200 est dans la moyenne du marché. A l’instar de beaucoup de nouveaux modèles, cette imprimante est plug & play ou plutôt « plug & print » signifiant «branche et imprime». La machine est donc déjà prête à l’emploi, c’est-à-dire déjà assemblée et calibrée. Fonctionnant sur trois modes de vitesse on s’interroge justement sur ses réelles capacités de ce côté-là puisqu’ aucun chiffre n’a pour le moment été fourni. Un autre bon point pour son logiciel privateur, plus ergonomique et performant que la moyenne ainsi que sa faible nuisance sonore en dessous des 65 décibels. Côté finition difficile de juger sur la fourchette (entre 25 et 400 microns) donnée, mais les premiers retours des utilisateurs serait parait il très bons… et on imagine mal DELL passer une telle commande si tel n’était pas le cas…

Ce sont donc cinq milles unités qui ont été commandées par Dell pour produire toute sorte de petites pièces en plastique. Une quantité lui permettant probablement d’obtenir un prix de gros, mais aussi de palier à la vitesse d’impression encore insuffisante des imprimantes 3D personnelles en multipliant le nombre de machines.

« il est beaucoup plus logique d’utiliser 10 petites imprimantes 3D de bureau qui opèrent simultanément »

Rafał Tomasiak PDG de Zortax : « Franchement, nous avons été très surpris qu’une société comme Dell nous passe une telle commande ! Mais après réflexion,  pour une production telle que l’envisage Dell, il est beaucoup plus logique d’utiliser 10 petites imprimantes 3D de bureau qui opèrent simultanément qu’une imprimante avec une capacité de production plus importante mais dont le prix dépasse souvent le coût de 10 Zortax. »

DELL S’ASSOCIE A MAKERBOT

dell et makerbot signe un contrat de distribution pour la gamme replicator

Le moins que l’on puisse dire c’est que Dell affiche de solides d’ambitions concernant l’impression 3D. A peine son contrat signé avec Zortax, que le géant américain annonce un nouveau partenariat avec Makerbot un des plus gros fabricants d’imprimantes 3D. Selon les termes de l’accord, Dell revendrait les imprimantes Replicator et les scanners 3D de Makerbot aux petites et moyennes entreprises.

« Chez Dell, nous nous efforçons d’armer au mieux les start-ups, les concepteurs et les ingénieurs avec les meilleures technologies, fiables et de pointes dont ils ont besoin pour réussir », a déclaré Andy Rhodes directeur exécutif de Dell. «Avec l’ajout des imprimantes 3D et des scanners de MakerBot à notre portefeuille nos clients peuvent désormais concevoir des prototypes innovants beaucoup plus rapidement et à moindre coût.»

Ainsi Dell va revendre toute la gamme de Makerbot, cela va du modèle de base que sont la Replicator et la Replicator 2x aux nouveaux modèles Z18, mini, 5ème génération et le scanner Digitizer.

Bre Pettis PDG de MakerBot déclarait dans un communiqué. «Dell a fait un excellent travail dans le soutien qu’elle apporte aux petites entreprises, nous sommes ravis de libérer leur créativité de ses clients »

La totalité de la gamme Makerbot sera disponible dès le 20 février sur la boutique en ligne de Dell. MakerBot voit dans ce partenariat l’opportunité de donner à ses produits une formidable exposition. De l’autre côté Dell peut s’enorgueillir de venir en aide aux petites entreprises en leur proposant des alternatives très rentables. De plus l’accord garantit que MakerBot Replicator sera la seule technologie FDM vendue par Dell aux Etats-Unis.

M300 : Zortrax dévoile une nouvelle imprimante 3D à l’AM Europe

Zortrax a dévoilé sa dernière gamme d’imprimantes 3D dénommée Zortrax M300, une version améliorée de la M200.

Zortrax se met à la robotique industrielle

Le constructeur polonais construit des bras robotiques à l’aide sa M200.

Inventure la nouvelle imprimante 3D de Zortrax

Zortrax a officialisé le lancement d’une imprimante 3D baptisée Zortrax Inventure.