Carbon : le spécialiste de l’impression 3D grande vitesse montre les dents

Carbon lance des résines pour l'impression 3D dentaire

Branche de l’industrie médicale comptant parmi les plus gros utilisateurs de l’impression 3D, le secteur dentaire attise l’appétit de nombreux acteurs. Après avoir mis un pied dans le monde du sport en s’associant au géant Adidas, la start-up américaine Carbon montre désormais les dents. Celle qui il y a 3 ans déjà défrayait l’actualité avec sa technologie d’impression 3D ultra rapide inspirée de Terminator, vient en effet d’annoncer deux partenariats visant à renforcer sa présence sur ce marché en pleine croissance.

L’étoile montante de l’impression 3D s’est associée au spécialiste mondial des prothèses dentaires DENTCA, pour lancer DENTCA Denture Base II et DENTCA Denture Teeth, les premiers matériaux approuvés par la FDA (Food and Drug Administration) pour la fabrication additive de dentiers.

« permettre aux laboratoires dentaires de concevoir et de fabriquer facilement des produits personnalisés de haute qualité »

« Alors que l’impression 3D n’est pas nouvelle sur le marché dentaire, Carbon offre une solution complète avec une approche de partenariat unique, permettant aux laboratoires dentaires de concevoir et de fabriquer facilement des produits personnalisés de haute qualité pour leurs clients. », a déclaré Brian Ganey General Manager Oral Care Business.

« nous travaillons en étroite collaboration avec chacun de nos clients dentaires pour comprendre leurs besoins individuels »

Tout aussi prometteur, le deuxième partenariat conclu avec le spécialiste allemand des matériaux dentaires DREVE, accouche des résines DREVE FotoDent gingiva pour les masques gingivaux et DREVE FotoDent tray pour les porte-empreintes dentaires.

Destinés aux cabinets dentaires et orthodontiques, ces nouveaux matériaux annoncés pour le mois prochain, seront bien sûr compatibles avec les deux imprimantes 3D M1 et M2 de Carbon. Cette dernière précise que les nouvelles résines dentaires seront également supportées par Whip Mix Surgical Guide, un nouveau matériau transparent développé par la société pour les guides chirurgicaux.

« nous travaillons en étroite collaboration avec chacun de nos clients dentaires pour comprendre leurs besoins individuels et développer de nouveaux matériaux de qualité de production. continuer à grandir.Nous sommes là à chaque étape du processus. » Commente Carbon dans un communiqué.

Parmi les autres nouveautés améliorant encore un peu plus son portefeuille d’offres, Carbon dévoilait dernièrement un nouveau logiciel dénommé « Advanced Auto Supports ». Capable d’identifier les points de défaillance potentiels d’un modèle et de générer automatiquement des structures de soutien, il inclut également une fonctionnalité FEA (analyse par éléments finis) pour simuler les contraintes auxquelles une pièce imprimée sera soumise et améliorer le modèle final avant impression.

L’autre nouveauté est un outil de sérialisation des pièces (voir ci-dessous) qui permettra aux utilisateurs d’ajouter des numéros de série personnalisés aux pièces au fur et à mesure de leur production. Dès lors il sera possible de suivre la date et l’heure de fabrication, ainsi que le lot exact dont provient la pièce, le lot exact de résine utilisé pour le produire, le cycle de lavage dans lequel elle a été nettoyée mais aussi l’opérateur spécifique l’ensemble du processus.

De plus en plus utilisée par les professionnels de l’industrie dentaire, l’impression 3D permet de produire des dispositifs sur-mesure tout en réduisant considérablement les coûts et temps de production. Selon un rapport récent publié par SmarTech Publishing, pour la deuxième année consécutive le marché de l’impression 3D dentaire a bondi de 37 % en 2017. Il pourrait atteindre les 9,5 milliards de dollars d’ici 2027.