Prismlab dévoile une imprimante ultra-rapide capable d’imprimer 2712 cm3 en 1 heure !

Bien que  l’impression 3D soient souvent montrée du doigt pour sa lenteur de fabrication, de nouvelles technologie à même de palier à cette problématique majeure commencent à émerger. Après l’américain Carbon3D et l’australien Gismo 3D, un constructeur chinois dénommé Prismlab a levé le voile sur procédé d’impression 3D à haute vitesse. La société basée à Shanghai, a fait sensation en présentant hier quatre machines capable d’imprimer 8 à 10 fois plus vite que l’existant, soit 1500g à l’heure ! Cette gamme au design très futuriste composée des modèles Rapid 200, 300, 400 et 600, s’appuie à l’instar de ses concurrentes sur un procédé de photopolymérisation, en l’occurence du SLA (stéréolithographie) qui rappelons le consiste à durcir de la résine avec un rayon UV. Cette technologie dont on sait pour le moment assez peu de choses, a été brevetée sous l’appellation MFP Technology (Pixel Resolution Enhancement Technology).

Voici les principales caractéristiques techniques de ces quatre machines

  • Rapid 200 : volume d’impression : 108mm x 192mm x 192mm / Résolution XY entre 33 et 50 microns /vitesse : 200 à 300 g par heure / poids : 70 kg
  • Rapid 300 : volume d’impression : 162 x 288 x 288mm / Résolution XY entre 50 et 75 microns / vitesse : 800 G par heure / Poids : 100 Kg
  • Rapid 400 : volume d’impression : 216mm x 384mm x 384mm / Résolution XY entre 67 et 100 microns /vitesse : 400 à 1000 g par heure / poids : 120 kg
  • Rapid 600 : 324mm x 576mm x 576mm / Résolution XY entre 75 et 100 microns / vitesse : 1500 g par heure / poids : 150 kg

Série Rapid de Prismlab

Cette série de qualité industrielle, est compatible aux formats STL/STL et imprime à partir d’une résine acrylique liquide. Selon les médias chinois, les vitesses indiquées seraient même sous estimées, à l’image de la Rapid 600 qui pourrait imprimer 2713 cm3 par heure soit 3kg de matière ! « C’est une grande percée dans l’impression 3D. » A déclaré Hou Feng, directeur général de Prismlab. « Nous utilisons une technologie basée sur la photopolymérisation, capable d’imprimer 5 à 10 fois plus vite que les autres imprimantes 3D de bureau SLA pour une capacité de production à l’heure 10 fois plus élevée. Une technologie qui se destine aux domaines de la bijouterie, de la santé, de l’éducation, de l’industrie et tout autre marché requérant une grande précision ».

  • La Rapid 200 est proposée à 30 000 $, la 300 à 45 000 $, la 400 à 55 000 $ et la 600 à 65 000 $. La gamme n’est pas distribuée en Europe pour le moment.

 

D’autres articles relatifs à la vitesse d’impression