ProX DMP 320 : la nouvelle imprimante 3D métal de 3D Systems

ProX DMP 320

Si 3D Systems a été particulièrement lent à développer sa technologie d’impression 3D métal après le rachat du français Phenix Systems en 2013, l’américain a depuis rattrapé son retard. Devenue aujourd’hui une référence dans ce domaine avec sa gamme ProX DMP, la société vient de rajouter une nouvelle machine à son catalogue. Dévoilée à l’occasion du CES 2016, cette imprimante 3D métal dénommée ProX DMP 320, a été conçue pour des applications industrielles à gros volumes (275mm x 275mm x 420mm) dans les domaines de l’automobile, de l’aéronautique et du médical. Pour faciliter la production, la machine propose deux configurations possibles : l’une destinée au titane et l’acier inoxydable et l’autre aux super alliages à base de Nickel. L’appareil est compatible avec 15 matériaux différents dont la céramique.

«Avec le ProX DMP 320, nous avons mis à profit notre expertise collective dans la fabrication d’additive métal pour jumeler la productivité et la répétabilité dans les matériaux industriels clés. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec les principaux clients à travers de nombreux tests bêta… » A expliqué Mark Wright, vice-président exécutif de 3D Systems.

imprimante-3D-métal-3D-Systems
pièce-métal-impression 3D
pièce-métal-imprimée-3D

« Nous avons utilisé la ProX DMP 320 pour fabriquer des pièces en titane et nous avons été impressionnés… »

Comme son nom le suggère, la ProX fonctionne sous la technologie DMP ( Direct Metal Printing), un procédé similaire au DMLS (Direct Metal Laser Sintering), qui consiste à fusionner une poudre métallique (ou céramique) avec un faisceau laser. Outre sa vitesse d’impression plus élevée et sa résolution de 30 microns, la machine est également plus économique que ses grandes soeurs, grâce à une utilisation réduite du gaz argon (permet d’inerter la chambre de construction de l’imprimante 3D) et une gestion centralisée de la maintenance.

« En tant que partenaires du système de bêta, nous avons utilisé la ProX DMP 320 pour fabriquer des pièces en titane et nous avons été impressionnés par le haut débit, la facilité d’utilisation, la cohérence de la production, et la qualité globale de cette machine. » A déclaré Bob Markley, fondateur de 3rd Dimension Industrial 3D Printing. « Combinée à notre ProX 200 et 300, nous sommes en mesure de fournir à nos clients la pièce optimale, dans le métal optimal, en répondant aux exigences de chaque application. »

  • Le prix de la ProX DMP 320 se situe entre 750 000 et 800 000 $