Unyq lance une prothèse de jambe imprimée en 3D équipée de capteurs

prothèse de jambe imprimée en 3D UNYQ Socket

Le recours à l’impression 3D pour la fabrication de prothèses de membres a aujourd’hui dépassé le stade de l’anecdotique. Ils sont de plus en plus de fabricants et de praticiens à utiliser cette technologie pour proposer des solutions plus abordables à leur patient et mieux adaptées à leur morphologie.

Grâce aux multiples options de personnalisation disponibles, les personnes handicapées peuvent aussi exprimer plus facilement leur personnalité et ainsi mieux accepter leur prothèse. La part d’esthétisme apporté par l’impression 3D permet enfin aux valides de porter un autre regard sur le handicap.

La dernière nouveauté du genre nous vient des Etats-Unis. UNYQ, une société spécialisée dans les dispositifs médicaux personnalisés, a annoncé le lancement d’une prothèse de jambe imprimée en 3D. L’emboîture baptisée UNYQ Socket, pourra être associée aux coques prothétiques personnalisées imprimées en 3D dont l’entreprise s’est fait une spécialité depuis 5 ans.

Unyq doit en effet sa réputation à ses couvre-prothèses imprimées en 3D dédiées aux personnes amputées des membres supérieurs et inférieurs. Grâce à l’impression 3D, le porteur peut exprimer sa personnalité en modifiant le design de sa prothèse, la couleur, la texture, mais aussi la finition. En plus de l’aspect esthétique, ces coques permettent d’améliorer la durabilité des prothèses.

UNYQ Socket, est une emboîture prothétique qui s’adapte parfaitement à la morphologie de son porteur. La suppression d’une grande partie du métal ou profit de polyamide imprimé, la rend également plus légère que ses homologues classiques. On apprend que des diverses fonctionnalités ont également été ajoutées pour offrir à l’amputé et aux cliniciens des avantages très intéressants par apport aux prothèses traditionnelles.

Des capteurs intégrés permettent en effet d’enregistrer l’activité de l’utilisateur comme le cardio, les distances parcourues et les calories brûlées. Les médecins seront ainsi en mesure de surveiller la forme physique du patient et d’adapter la prothèse en conséquence à partir des données récoltées.

« un autre pas en avant pour pouvoir fournir aux personnes amputées une solution globale pour les jambes »

prothèse UNYQ Socket

prothèses de jambe UNYQ Socket

« Nous sommes ravis d’annoncer le lancement de UNYQ Socket aujourd’hui. », a déclaré Manual Boza, cofondateur et vice-président des prothèses à UNYQ. « C’est un autre pas en avant pour pouvoir fournir aux personnes amputées une solution globale pour les jambes. Une solution où il n’y a pratiquement qu’un seul composant, plutôt que plusieurs éléments assemblés. Nous travaillons d’arrache-pied pour développer plus avant notre gamme de dispositifs prothétiques, ainsi que les autres appareils portables médicaux passionnants afin de continuer à soutenir nos utilisateurs finaux. »

Testée selon la norme ISO 10328, UNYQ Socket a été présentée pour la première fois à la British Association of Prosthetics and Orthotists (BAPO) à Harrogate, le 15 mars dernier. La prothèse d’ores et déjà disponible à la commande est expédiée sous trois semaines. UNYQ estime que son dispositif imprimé en 3D sera pris en charge dans la plupart des pays où il est vendu.

Fondée en 2014 à San Francisco, UNYQ est une entreprise de 40 personnes présente sur quatre sites en Amérique du Nord et en Europe. Elle dispose de son propre parc d’imprimantes 3D pour développer des systèmes médicaux portables personnalisés. UNYQ a également développé avec 3D Systems et le Studio Bitonti un corset dorsal imprimé en 3D, le Scoliosis Brace.

dispositifs médicaux personnalisés grâce à l'impression 3D