Porsche dévoile des sièges au confort amélioré grâce à l’impression 3D

siège baquet imprimé en 3D

Constructeur emblématique de voitures sportives, Porsche a annoncé ce mardi l’arrivée d’un nouveau service qui permettra aux clients d’imprimer partiellement les sièges de leurs voitures en 3D. La marque au cheval cabré entend tirer parti de l’impression 3D pour apporter plus de confort à ses sièges baquets en leur ajoutant une épaisseur conçue par impression 3D résine, à partir de matériaux à base de polyuréthane.

Le constructeur allemand n’est pas à sa première incursion dans la fabrication additive. Il y a deux ans déjà, la division Porsche Classic, dédiée aux voitures de collection, avait eu recourt à l’impression 3D pour faciliter le processus de rénovation de ses voitures de collection.

Dans le passé Porsche s’est également tourné à plusieurs reprises vers cette technologie pour fabriquer des composants de groupes motopropulseurs et des conduits d’admission de turbo. De BMW à Lamborghini, nombreux sont les constructeurs automobile qui ont compris les bénéfices qu’ils pouvaient tirer de l’impression 3D, que ce soit en termes de personnalisation, de réduction des délais de production et d’allègement des pièces.

« Le siège est l’interface entre l’humain et le véhicule, et est donc important pour une maniabilité précise et sportive »

siège de voiture Porsche

design en forme de treillis

Porsche a imaginé un concept baptisé “The 3D-printed bodyform full-bucket seat”, qui consiste à reprendre le siège baquet classique du constructeur constitué d’un support de base en polypropylène expansé, pour lui coller une couche imprimée en 3D à partir d’un mélange à base de polyuréthane. Si aucune précision n’est apportée quant à la technologie d’impression 3D employée, les quelques photos publiées laissent à penser qu’il s’agit de la technologie Digital Light Synthesis (anciennement CLIP) de Carbon. La couche imprimée en 3D peut être personnalisée selon les préférences du conducteur, selon trois niveaux de fermeté : dur, moyen ou mou, et plusieurs couleurs. Au confort et à l’esthétisme apportée par l’impression 3D, il faut ajouter l’économie de matière et l’allègement du siège rendu possible grâce à son design en forme de treillis.

« Le siège est l’interface entre l’humain et le véhicule, et est donc important pour une maniabilité précise et sportive. » Commente Michael Steiner, membre de la direction de la recherche et du développement chez Porsche. « C’est pourquoi les coques de siège personnalisées conducteur font partie depuis longtemps de l’équipement standard des voitures de course. »

Porsche indique que son siège baquet imprimé en 3D sera disponible dès mai 2020 pour les modèles 911 et 718. Il sera dans un premier temps commercialisé sous 40 versions prototypes qui seront utilisés sur les pistes de course en Europe avec une ceinture de sécurité à six attaches. Le processus qui continuera d’être affiné par la suite sera probablement à offert en option à tout client 911 ou 718 Boxster/ Cayman pour mi-2021.

treillis