Construction d’un pont pour vélos imprimé en 3D aux Pays-Bas

pont pour vélos construit par impression 3d

Si le bâtiment et l’architecture ne représentent pour l’heure qu’une partie infime du marché mondial de la fabrication additive (environ 3%), les projets et initiatives autour de la construction 3D se multiplient à travers le monde. Particulièrement actifs dans ce domaine, les Pays-Bas s’illustrent cette fois-ci avec la construction d’un pont pour vélos imprimé en 3D. Né d’un partenariat entre l’Université de Technologie d’Eindhoven et l’entreprise de construction Royal BAM Group, ce pont destiné à la ville de Gemert, permettra à ses cyclistes de traverser le canal de Peelsche Loop.

« vous avez besoin de moins de béton, mais il n’y a pas non plus besoin de coffrage… »

La construction du pont a commencé ce jeudi avec la livraison des premiers éléments imprimés en 3D. Mesurant 8 mètres de long pour 3,5 mètres de large, le pont a été conçu par l’entreprise Witteveen+Bos et construit par l’Université de Technologie d’Eindhoven et le groupe BAM. « C’est une première mondiale », explique Marinus Schimmel, directeur de BAM. « Avec l’impression en 3D, vous avez plus de souplesse quant à la forme du produit. En outre, l’impression 3D d’un pont est également incroyablement efficace: vous avez besoin de moins de béton, mais il n’y a pas non plus besoin de coffrage où le béton est normalement répandu. Vous utilisez exactement ce dont vous avez besoin et il n’y a pas de dégagement d’émissions de CO2. »

Développé par BAM, le procédé d’impression 3D repose sur une buse montée sur un portique. Il consiste à déposer couche après couche un béton précontraint et renforcé. Le pont est imprimé en huit sections de 1 mètre assemblées ensuite sur place à l’aide d’un mortier spécial. Les sections seront placées entre les deux têtes de pont et fixées à l’aide de câbles. Pour l’heure seule la première partie du pont a été livrée. Il devrait pouvoir accueillir ses premiers cyclistes dès le mois d’octobre. Plutôt que faire de la pré-fabrication, les protagonistes du projet aimeraient à l’avenir imprimer directement sur site.

Les Pays-Bas fourmillent de projets autour de la construction 3D. Outre celui de MX3D Bridge visant à construire un pont imprimé en acier qui devrait voir le jour en fin d’année, la chaîne d’hôtels néerlandaise De Slaapfabriek annonçait l’année dernière son intention de construire pour 2017 un espace de conférence entièrement imprimé en 3D.

Le premier pont imprimé en 3D a vu le jour en Espagne en décembre 2016 dans la ville d’Alcobendas. En juillet dernier, l’Ecole d’architecture et d’Urbanisme de l’Université de Shanghai inaugurait deux ponts imprimés en 3D en plastique. Une première en Chine.

Inauguration du premier pont pour vélos imprimé en 3D

La ville de Gemert a inauguré le premier pont au monde pour vélos imprimé en 3D.

Articles relatifs à la construction de ponts imprimés en 3D

L’Espagne dévoile le premier pont imprimé en 3D
La Chine dévoile ses premiers ponts imprimés en 3D
MX3D révèle les premières images de son pont d’acier imprimé en 3D