L’Espagne dévoile le premier pont imprimé en 3D !

Malgré l’écho retentissant du projet néerlandais MX3D Bridge, c’est finalement l’Espagne qui remporte la course du premier pont imprimé en 3D. Mesurant 12 mètres de long pour 1,75 mètre de large, ce pont piéton a été inauguré hier dans le parc de Castilla La Mancha de la ville d’Alcobendas. Composée de 8 pièces, cette construction entièrement imprimée en béton est le résultat d’une collaboration entre l’Institut d’Architecture Avancée de Catalogne (IAAC) et Acciona, groupe espagnol spécialisé dans le BTP et l’immobilier.

Si peu d’informations ont pour le moment filtré quant au procédé employé, Acciona a révélé avoir utilisé la fameuse D-Shape, une imprimante 3D béton mise au point par l’italien Enrico Dini. Initialement le matériau d’impression était un béton renforcé avec des particules métalliques. En raison de leur rugosité, ces dernières ont finalement été remplacées par des fibres de polypropylène.

Côté design, la passerelle a été conçue selon les principes de l’architecture organique et biométrique, une philosophie architecturale dont l’inspiration trouve sa source dans la nature.

« le pont piétonnier 3D d’Alcobendas représente une étape importante pour le secteur de la construction »

« Jusqu’à présent, il n’y avait aucune application de cette technologie dans le domaine du génie civil; par conséquent, le pont piétonnier 3D d’Alcobendas représente une étape importante pour le secteur de la construction à l’échelle internationale. » déclare le conseil municipal d’Alcobendas. Dans son communiqué la ville souligne également les nombreux avantages de l’impression 3D dans la construction, comme sa flexibilité et sa capacité à créer des formes à la fois très complexes et très résistantes, mais aussi sa capacité à réduire les déchets en recyclant les matières premières.

Porté par le designer néerlandais Joris Laarman, le projet MX3D Bridge et son pont imprimé en acier devrait quant à lui voir le jour au printemps 2017.