Inauguration du premier pont pour vélos imprimé en 3D

pont pour vélos imprimé en 3d

Le 7 septembre dernier débutait l’assemblage du premier pont pour vélos imprimé en 3D. Fruit d’un partenariat entre l’Université de Technologie d’Eindhoven et l’entreprise de construction Royal BAM Group, ce pont destiné à la ville de Gemert, a accueilli hier ses premiers cyclistes. Mesurant 8 mètres de long pour 3,5 mètres de large et 0,9 m d’épaisseur, le pont enjambe un fossé rempli d’eau pour relier les routes N605 et N272.

« L’un des avantages de l’impression d’un pont est que beaucoup moins de béton est nécessaire »

Bien que conçu pour les cylistes, ce pont imprimé dans un béton précontraint et renforcé, pourrait selon ses concepteurs supporter le poids de 40 camions. Ces derniers soulignent en outre le caractère économe du procédé : « L’un des avantages de l’impression d’un pont est que beaucoup moins de béton est nécessaire que dans la technique conventionnelle dans laquelle un moule est rempli », explique Theo Salet, de l’Université de technologie d’Eindhoven, ajoutant qu’une imprimante ne dépose le béton que là où c’est nécessaire. »

« Le pont n’est pas très grand, mais il a été déployé par une imprimante qui le rend unique »

Derrière cette prouesse technique, une procédé d’impression 3D développé par BAM, se présentant la forme d’un système à bras robotique armé d’une buse et dirigé par un portique. La construction se compose de huit sections de 1 mètre, soit environ 800 couches de béton superposées. Pour renforcer la structure, des câbles d’acier sont ajoutés pendant l’impression des blocs (voir photo ci-dessous). « Le pont n’est pas très grand, mais il a été déployé par une imprimante qui le rend unique », a déclaré Theo Salet.

Forte de cette première mondiale, l’Université d’Eindhoven travaille déjà à d’autres projets de constructions 3D, parmi lesquels d’autres ponts plus grands, des viaducs et des maisons. En décembre 2016, un autre pont en béton imprimé en 3D avait vu le jour en Espagne. Imaginé par l’Institut d’Architecture Avancée de Catalogne (IAAC) et Acciona, ce pont pour piétons mesurait de 12 mètres de long et 1,75 mètre de large. Il y a quelques semaines l’entreprise néerlandaise MX3D révélait la feuille de route de son projet de pont d’acier imprimé en 3D.

Credit: Koninklijke BAM Groep/Royal BAM Group