Un nouveau TPU pour l’impression 3D industrielle

claquettes imprimées à partir du matériau EOS TPU 1301

Claquettes fabriquées à partir du matériau EOS TPU 1301

L’intérêt des professionnels pour les matériaux d’impression 3D techniques ne cesse de croître, à commencer par les polymères à haute performance comme le TPU qui intéresse pour sa souplesse et sa grande résistance à l’usure.

Parce que l’impression 3D de TPU permet d’ajuster la flexibilité et l’amortissement d’un composant en modifiant sa conception structurelle, les cas d’applications se multiplient dans les domaines de la chaussure et de l’équipement sportif. Plusieurs grandes entreprises du secteur, New Balance et Adidas, pour ne citer qu’eux, l’utilisent pour rendre les semelles de leur basket plus performantes, tout en réduisant le temps et les coûts de production.

Rien d’étonnant donc à ce que le fabricant allemand EOS ajoute à son catalogue un nouveau polymère flexible « TPU 1301 » pour ses équipements de frittage laser. Développé en collaboration avec le groupe chimique allemand BASF, le matériau de couleur blanche, se distinguerait par une forte résilience, une bonne résistance à l’hydrolyse ainsi qu’une grande stabilité aux UV.

Une excellente capacité d’absorption des chocs et une très grande stabilité au niveau des procédés

Gaine souple fabriquée à partir du matériau EOS TPU 1301. Crédits EOS.

Selon Tim Rüttermann, vice-président senior du pôle Systèmes et matériaux polymères chez EOS : « Outre une forte résilience après déformation, l’EOS TPU 1301 présente une excellente capacité d’absorption des chocs et assure une très grande stabilité au niveau des procédés, tout en conférant une surface lisse à la pièce imprimée en 3D. Ce matériau est donc particulièrement adapté aux applications dans les secteurs de la chaussure, de la mode et de l’automobile, notamment pour la fabrication d’éléments de rembourrage, d’accessoires de protection et de semelles de chaussures. »

François Minec, directeur général de BASF 3D Printing Solutions, partenaire de développement d’EOS, ajoute : «  Nous sommes l’un des principaux fournisseurs de TPU au monde et, à ce titre, nous garantissons la meilleure adéquation possible entre les propriétés de la poudre et les exigences des procédés. Nous assurons en outre une chaîne logistique fiable et des lots d’une qualité constante, répondant aux standards du secteur ou les dépassant. Tous ces facteurs sont essentiels à la réussite des applications de fabrication additive en série. Notre collaboration étroite avec EOS est déterminante dans ce domaine. »

Pour les personnes intéressées le « TPU 1301 » est d’ores et déjà disponible. EOS présentera des échantillons à l’occasion du prochain Formnext 2019 à Francfort, en Allemagne.