Les magasins Hema impriment votre figurine grâce à ses photomatons 3D

photomaton-3d

La chaine de magasin néerlandaise Hema qui avait déjà montré son intérêt pour l’impression 3D il y a quelques mois, récidive aujourd’hui en proposant à ses clients d’imprimer leur propre figurine. En effet l’enseigne a installé un photomaton d’un nouveau genre dans son magasin phare de Amstelveen… Baptisée Scanlounge, cette cabine est capable de scanner n’importe quel individu, grâce à son système de numérisation 3D doté de 68 caméras HD. Une fois la modélisation effectuée, la figurine est imprimée en couleur sur une imprimante 3D ZCorp de fabricant 3D Systems. Cette machine fonctionne sous la technologie 3DP, un procédé d’impression consistant à agglomérer une poudre de polyamide en y projetant de fines gouttes de glue colorées.

Au bout de 3 semaines environ, le client peut venir retirer son « mini-moi ». Le prix d’une figurine est 59 € pour 10 cm et 250 € pour 20 cm. Le service sera proposé pendant 3 jours, les 3, 4 et 5 juillet.

se faire tirer le portrait

Photomaton 3D scanlounge

La cabine 3D d’ASDA : le scanner intégral

De l’autre côté de la Manche, c’est ASDA une autre enseigne de grande distribution qui propose le même genre de services. En octobre 2013 celle-ci avait déjà proposé une animation autour de l’impression de figurines mais par le biais d’un scanner portable. La grande surface anglaise est désormais équipée de son propre photomaton 3D. Grâce à un partenariat conclu avec Artec, fabricant de scanners 3D et fondateur du service de numérisation Shapify, l’enseigne propose également à ses clients d’imprimer leur figurine. En effet, ASDA a inauguré dans son magasin de Trafford Park « l’Artec Shapify Booth » le premier scanner 3D au monde capable de numériser un corps entier. Grâce à sa structure rotative, la cabine arrive à numériser un individu en 12 secondes seulement. Le modèle est ensuite envoyé à Shapify qui va se charger d’imprimer la statuette. Il faut dépenser 75 € pour une figurine de 10 cm. Les premiers tests ayant rencontré beaucoup de succès, l’opération devrait se répéter dans d’autres magasins anglais dès cet automne.

père-noel-impression-3d