Le marché néerlandais de l’impression 3D estimé à 120 millions d’euros en 2017

Représentée par les entreprises parmi les plus influentes et innovantes sur le marché de l’impression 3D (Ultimaker, MX3D Bridge, ColorFabb, 3D Hubs, Additive Industries..), et présentes sur l’ensemble de la chaîne de valeur, les Pays-Bas constituent l’un des acteurs majeurs dans ce domaine. Confirmant ce statut, un rapport publié par la banque hollandaise ABN AMRO et le cabinet d’experts-conseils Berenschot, a estimé le marché néerlandais de l’impression 3D à 120 millions d’euros en 2017 soit une croissance de 20 % par apport à 2016.

Selon les experts, ces résultats s’expliqueraient notamment par la hausse des revenus liés aux imprimantes 3D métal industrielles, mais surtout aux imprimantes 3D de bureaux. Dopé par l’arrivée de modèles grand public de plus en plus performants (plus gros volume d’impression, meilleur précision, double extrusion….), ce marché pourrait atteindre les 3 millions € en 2017. Le rapport explique aussi cette croissance par l’intégration croissante des imprimantes 3D personnelles dans l’éducation. Les fabricants néerlandais les plus représentés s’appellent Ultimaker, Leapfrog, Builder 3D, Felix, Nectar, Opiliones, dddrop et Atum3D.

Infographie ABN AMRO et Berenschot

« La vente des imprimantes 3D dans les écoles est une bonne chose pour l’apprentissage de l’impression 3D »

Parmi les autres facteurs de croissance soulignés dans le rapport, le lancement de la MetalFab1 d’Additive Industries, première imprimante 3D métal néerlandaise, pourrait également doper le marché de la fabrication additive métallique. « Avec l’introduction du MetalFab1 par Additive Industries, la toute première imprimante 3D métal néerlandaise a été créée», a commenté David Kemps Sector Banker à ABN AMRO. «Les imprimantes en métal sont surtout utilisées dans les secteurs médical et dentaire. La vente des imprimantes 3D dans les écoles, les fablabs et les établissements éducatifs est une bonne chose pour l’apprentissage de l’impression 3D

Selon Onno Ponfoort, responsable impression 3D chez Berenschot, des investissements importants seront nécessaires dans les années à venir si le pays veut conserver son avance. « Les Pays-Bas sont maintenant au premier rang. Pour que nous conservions cette avance, nous avons besoin d’investissements importants, par exemple dans le domaine de l’éducation. Nous avons également besoin de fournisseurs de services plus grands et spécifiques à l’industrie de l’impression 3D. »

imprimante-3D-métal-MetalFAB1

Imprimante 3D MetalFab1 d’Additive Industries

Articles relatifs au marché de l’impression 3D

Un rapport sur le marché de l’impression 3D en 2016 
L’impression 3D franchit la barre des 5 milliards de dollars
Gartner dévoile ses prédictions pour le marché de l’impression 3D
UPS estime le marché de l’impression 3D à 21 milliards $ en 2020