Origin expédie son imprimante 3D résine Origin One

imprimante 3D Origin One

La start-up californienne Origin a récemment annoncé la disponibilité de son imprimante 3D Origin One. Officialisé plus tôt cette année, ce système d’impression 3D à plate-forme ouverte compte déjà un certain nombre de clients dont plusieurs entreprises du Global Fortune 500 dans les secteurs de la chaussure, l’automobile, l’aérospatiale, le médical ou encore la sous-traitance. La société affirme qu’au cours des six derniers mois, son parc d’installation aurait même plus que doublé. Deux bureaux de services d’impression 3D, Avid Product Development et Interpro Models, ont eux aussi ajouté sa technologie d’impression 3D par photopolymérisation programmable (P³) à leurs plateformes.

Fondée en 2015, la jeune pousse Origin a levé pas moins de $10 millions pour développer une solution baptisée Open Additive Production. Il s’agit d’une méthode de fabrication qui repose sur des matériaux ouverts, des logiciels extensibles et du matériel modulaire. L’idée est de proposer aux entreprises bloquées par les solutions fermées, des matériaux personnalisés et de meilleur qualité pour produire plus vite des pièces en série, avec un post-traitement plus efficace.

« L’envoi de notre premier imprimeur de production, Origin One, représente une étape importante pour la société » « L’énorme croissance du nombre de clients et la demande que nous avons constatée pour l’imprimante, ainsi que la réception positive de notre réseau de supports ouverts, sont extrêmement gratifiantes et prouvent que nous avons créé la plate-forme dont nos clients ont besoin. » A déclaré Chris Prucha, cofondateur et PDG d’Origin.

« Origin propose un ensemble de spécifications beaucoup plus large à des coûts suffisamment moindres pour permettre une production en série »

impression 3D résine avec l'Origin One

impression 3D résine en série

Présentée en mai dernier à l’occasion du TCT Show, l’imprimante 3D Origin One fonctionne selon un procédé SLA/DLP basé sur la technologie P3 développée par la société. Elle offre un volume de construction de 192 x 108 x 350 mm, des matériaux ouverts, du matériel modulaire et des logiciels spécialisés pour automatiser le processus d’impression. Selon Origin, son processus de polymérisation offrirait la plus haute résolution du marché de la fabrication additive. Son moteur de lithographie 4k permettrait une résolution native de 50 µm.

Grâce à sa collaboration avec le géant de la chimie BASF, l’entreprise a mis au point une nouvelle famille de matériaux photopolymères appelée Ultracur3D, qui apporterait une finition de surface, une résistance mécanique et un rendement inégalés dans l’industrie. Des pièces comme l’échantillon ci-dessous pourraient être imprimées rapidement dans une gamme de textures et de couleurs personnalisées, avec la résistance mécanique requise pour une pièce fabriquée à grand volume. Cette gamme de matériaux se caractérise en outre par sa résistance élevée aux chocs et aux UV, ainsi qu’une bonne élasticité. En termes d’applications, les matériaux peuvent être utilisés pour le prototypage ainsi que pour la production en série.

« En dissociant développement des matériaux et impression, Origin propose un ensemble de spécifications beaucoup plus large (y compris les matériaux personnalisés), à des coûts suffisamment moindres pour permettre une production en série. Aujourd’hui, les clients d’Origine peuvent choisir parmi des élastomères résilients, des silicones, des matériaux à haute chaleur et à fort impact prêts à l’emploi.» Ajoute Origin.

À ses débuts, Origin a créé des étiquettes NFC pour authentifier les baskets d’origine fabriquées par Beast Mode, une marque fondée par le joueur de football américain Marshawn Lynch. Plus récemment, l’entreprise s’est également associée à ECCO, l’un des plus importants fabricants de chaussures au Danemark. L’approche ouverte d’Origin lui permet de réduire ses délais de développement et ses coûts, et d’accélérer la mise sur le marché.

Plate-forme Origin One

Plate-forme Origin One – Image via Origin

Echantillon imprimé avec un des matériaux développés par BAS

Echantillon imprimé avec un des matériaux développés par BASF / Source: Origin