Markforged lance une nouvelle imprimante 3D carbone plus accessible

onyx-one

Précurseur de l’impression 3D carbone avec une première machine lancée en 2014 (la Mark One), la start-up américaine Markorged, a récemment dévoilé sa dernière génération d’imprimantes 3D. Dénommée Onyx Séries, celle-ci comprend deux nouvelles machines, dont l’Onyx One vendue à 3499 $, soit le modèle le plus abordable de la gamme Markforged.

Dotée d’un volume d’impression de 320 mm x 132 mm x 154 mm pour une résolution de 100 microns, cette imprimante 3D de qualité industrielle fonctionne avec « Onyx », un nouveau filament de couleur noire combinant nylon et micro-fibres de carbone. 20 fois plus résistant et rigide que les filaments ABS classiques, il permet d’imprimer des pièces composites en carbone noir extrêmement robustes. Outre la solidité de ses impressions, Onyx One se distingue également par sa capacité à imprimer des pièces finies, lisses, sans aucun post-traitement.

« Avec Onyx One, nous fournissons à nos clients des pièces de qualité »

« Notre conviction est que chaque concepteur et ingénieur devrait avoir accès à des imprimantes fiables qu’ils aiment à utiliser pour créer des pièces robustes et élégantes », a déclaré Greg Mark, PDG de Markforged. « Avec Onyx One, nous fournissons à nos clients des pièces de qualité supérieure dans un système intégré de matériel et de logiciel pour offrir une expérience de qualité à un prix abordable. »

drone-onyx

filament-onyx

Ci-dessus pièces imprimées sur filament Onyx

Doté d’un volume d’impression similaire à sa petite soeur, le deuxième modèle « Onyx Pro » vendu à 6999 $, est équipé d’un double extrudeur visant à renforcer les pièces imprimées. Ainsi pendant que la première buse dépose du nylon, la deuxième vient consolider l’impression avec un filament à base de fibres de verre. Les pièces ainsi obtenues sont 5 fois plus résistantes que celles imprimées avec l’Onyx One.

Parmi les autres améliorations, une option dénommée « Turbo Print » disponible sur le logiciel Eiger, permet à l’utilisateur d’imprimer plus rapidement, tant en préservant la qualité d’impression.

Outre les filaments précédemment cités, la gamme matériaux Markforged comprend également le kevlar et le HSHT (High Strength, High Temperature), un filament à base de fibre de verre pour imprimer des pièces évoluant dans des environnements à haute température. Pour l’heure Onyx One et Pro ne sont disponibles qu’en Amérique du Nord, l’Europe devrait suivre dans les prochains mois. En octobre dernier, la firme américaine, lançait une imprimante 3D grand format industrielle à 69 000 $ dénommée Mark X.

materiau-onyx

gamme-markforged