Des étudiants à bord du premier bus autonome imprimé en 3D

étudiants à bord d'un minibus électrique autonome imprimé en 3D

Local Motors est une firme américaine qui s’est faite connaître en 2014 en fabriquant la première voiture imprimée en 3D, la Strati. Deux ans plus tard le constructeur franchissait une nouvelle étape en produisant avec succès son premier véhicule de transport public. Fabriquée dans son usine de Knoxville sur l’imprimante 3D géante BAAM, puis la LSAM, la navette baptisée OLLI, est le premier minibus électrique autonome imprimé en 3D.

Après plusieurs essais menés à Washington, Miami et Las Vegas, le véhicule transporte à présent les étudiants d’une université publique située à Sacramento, la California State University. Deux minibus Olli sont actuellement utilisés sur le campus, de Moraga Way à Capistrano Hall. Une période d’essai de 90 jours permettra d’évaluer le véhicule dans des conditions réelles ; après quoi Olli sera transféré dans une autre ville pour d’autres tests. Les étudiants en ingénierie et informatique de l’université seront chargés d’analyser les données recueillies pour examiner l’expérience utilisateur.

« Nous encourageons nos étudiants à réfléchir à ce qui est possible, à l’impact qu’ils pourraient avoir sur l’avenir et à l’innovation. L’arrivée d’Olli sur le campus illustre de manière très concrète ces philosophies« , a déclaré Robert S. Nelsen, président de l’État de Sacramento. « Les possibilités offertes par l’introduction de ce type de technologie aux étudiants sont illimitées, et je sais que je suis ravi de voir comment Olli peut inspirer nos étudiants et professeurs talentueux. »

« Le campus de Sacramento est un terrain d’essai idéal pour tout ce qu’Olli a à offrir »

Le minibus Olli est un véritable concentré de technologie. Grâce à son système IBM Watson IoT, la navette est capable de répondre aux questions des passagers et leur faire des recommandations touristiques, comme l’emplacement du restaurant le plus proche ou celui d’un musée par exemple. L’autonomie du véhicule est assuré par un GPS combiné à plusieurs scanners LiDAR 360° permettant de détecter les obstacles dans toutes les directions. Un technicien est néanmoins présent pour assurer la sécurité.

En service sur le campus de Sacramento, les navettes électriques sont également à la disposition du grand public qui voudrait essayer le véhicule autonome. Olli peut embarquer 8 passagers ou 612 kg, et rouler à la vitesse de 40 km/h. Le temps de recharge est d’environ une heure.

« Ce déploiement est un grand moment pour Sacramento State et Local Motors. Il suit des mois et des mois de co-création, de conception et de développement« , a déclaré Jay Rogers, cofondateur et PDG de Local Motors, avant le lancement officiel. « Le campus de Sacramento State, avec sa passion pour le développement durable et l’adoption précoce de la technologie, est un terrain d’essai idéal pour tout ce qu’Olli a à offrir. Ce déploiement place également Olli à la portée d’une génération de jeunes adultes jouera un rôle important dans la progression de la technologie autonome.  »

Impression du minibus Olli sur la BAAM

Impression du minibus Olli sur la BAAM