3D Systems dévoile une nouvelle résine idéale pour les applications automobiles et les biens de consommation

résine VisiJet® M2S-HT90

Prototype d’une pièce de bioréacteur développée par les ingénieurs de l’équipe d’Antleron en utilisant le VisiJet M2S-HT90 sur l’imprimante MJP 2500 Plus 3D de 3D Systems

3D Systems vient d’annoncer la disponibilité d’un nouveau matériau, le VisiJet® M2S-HT90 ; dernière innovation apportée à sa gamme de plastiques techniques pour la ProJet® MJP 2500 Plus. En septembre 2019, l’entreprise avait officialisé d’autres résines, cette fois-ci pour son système de production Figure 4 : la Figure 4TM PRO_BLK 10 (Production Black 10), et Figure 4 HI TEMP 300-AMB. Ce nouveau matériau est donc le 10ème lancé par 3D Systems depuis septembre. L’entreprise continue d’offrir de nouvelles solutions de production pour permettre une plus large adoption par l’industrie.

Le VisiJet M2S-HT90 fournit une température de fléchissement sous charge de 90 °C, la plus élevée de sa catégorie, tout en respectant les normes USP classe VI 93. Ce matériau à la fois solide, rigide et transparent a été conçu pour les applications automobiles, médicales et les biens durables. Il est idéal pour le prototypage fonctionnel de pièces utilisées dans des environnements à haute température tels que les appareils ménagers, coffrets et boîtiers, ainsi que pour tester des pièces ou des assemblages avec des liquides ou des gaz chauds. Grâce à sa biocompatibilité, le VisiJet M2S-HT90 est également optimal pour le domaine de la santé, en particulier les dispositifs médicaux qui comprennent des détails fins et de petites structures internes conçues pour l’écoulement des fluides.

Les ingénieurs biomédicaux, travaillant pour la société Antleron (Louvain, Belgique), une société de R&D dont la mission est de permettre des thérapies innovantes, utilisent le VisiJet M2S-HT90 de 3D Systems pour développer des bioréacteurs dans le cadre de leur stratégie de fabrication personnalisée 4.0. « Les propriétés mécaniques et biocompatibles combinées du VisiJet M2S-HT90 de 3D Systems nous permettent de réaliser des innovations en biologie cellulaire, en passant de la 2D à la 3D et au-delà. Nous pouvons maintenant rapidement traduire nos idées innovantes de traitement cellulaire en nouvelles méthodes pour le développement de produits pour les applications des sciences biologiques » a déclaré Jan Schrooten, directeur général d’Antleron.

« 3D Systems offre des solutions de flux de production spécifiques aux applications »

résine NextDent Denture 3D

3D Systems a également annoncé que son nouveau matériau de prothèse dentaire biocompatible, NextDent® Denture 3D+, a reçu l’autorisation 510(k) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis. L’association de ce nouveau matériau d’impression 3D dentaire, de l’imprimante 3D dentaire NextDent 5100, des solutions de numérisation intra-orale et de logiciels dentaires de pointe donne une solution de dentisterie numérique intégrale. Par conséquent, nos clients peuvent s’attendre à des résultats plus précis et prévisibles qu’avec des procédés analogiques, pour une production plus efficace et plus rentable des prothèses dentaires.

« 3D Systems offre des solutions de flux de production spécifiques aux applications qui permettent aux entreprises la conception et la création de nouveaux produits optimisés, tout en gagnant en efficacité », a déclaré Vyomesh Joshi, président et CEO de 3D Systems.

« Nous collaborons avec nos clients pour concevoir la solution qui répond le mieux à leurs besoins. Cela commence par la compréhension de leur application, puis la sélection du matériau qui permettra la production de la pièce désirée. Grâce à l’association de notre expertise en science des matériaux, en ingénierie d’application, en technologie d’impression 3D et en logiciels, 3D Systems est en mesure de fournir des solutions sans précédent, qui permettent à nos clients de garder une longueur d’avance sur la concurrence ».