Winsun réalise un mur de soutènement imprimé en 3D de 500 m de long

Mur de soutènement imprimé en béton – Crédit photo winsun3dbuilders.com

En chine, le spécialiste de l’impression 3D béton Winsun vient d’achever la construction de la plus grande structure jamais imprimée en 3D. Après les villas, les bureaux et les toilettes publiques, la société chinoise a fait la démonstration de sa technologie en réalisant cette fois-ci un mur de soutènement de rivière. Constituée de plusieurs modules installés sur les rives de Suzhou, la construction s’étend sur 500 mètres de long.

Le mur de soutènement est un mur vertical dont la fonction principal est de contenir des terres (ou tout autre matériau granulaire ou pulvérulent) sur une surface réduite. La structure imprimée par Winsun peut résister aux crues, mais aussi répondre à des exigences paysagères personnalisées qui ne pourrait être obtenues par des procédés conventionnels. La liberté de forme permise par l’impression 3D permet de réaliser un mur en creux pouvant accueillir des plantes qui ajoutent au renforcement de la rive.

En témoignent les derniers avancées et initiatives en matière de constructions 3D, le déploiement d’XtreeE à l’international par exemple, ou plus récemment l’impression du siège de Constructions 3D, l’impression 3D béton est une solution technologique qui commence à faire ses preuves dans le secteur de le BTP. Les analystes estiment que la fabrication additive dans le bâtiment pourrait diminuer les coûts de construction de 50 à 70 %, tandis que le besoin en main-d’œuvre pourrait également diminuer de 70 % et le temps de construction chuter de 80 %. Pour faire face à la crise de logement, certains pays n’ont pas hésité à investir massivement dans cette technologie. C’est le cas de l’Arabie Saoudite qui a signé un contrat pharaonique de 1,5 milliard de dollars avec Winsun.

modules de soutènement fabriqués par impression 3D

Non seulement les méthodes traditionnelles de réparation des berges ne tiennent pas toujours compte de leur environnement, mais elles sont coûteuses et compliquées à mettre en œuvre. L’impression 3D offre l’avantage de pouvoir s’adapter aux contraintes du terrain, tout en permettant de créer rapidement et efficacement une rive artificielle qui épouse ses reliefs. Les modules de Winsun permettent d’assurer la protection des habitats tout en offrant un espace de loisir esthétique pour les riverains et les promeneurs.

« Ce rivage aménagé écologiquement est formé d’un seul tenant et a pour fonction de retenir la terre et de défendre le rivage de l’impact des vagues et du fort courant, et de s’effondrer sous la pression de la montée du niveau d’eau, causée par des forces agissant conjointement, comme l’érosion hydrique, la corrosion, la pression terrestre et la pression osmotique sous-marine. » Explique Winsun. « L’excavation et la pose des fondations selon la méthode de construction conventionnelle peuvent polluer la rivière et détruire l’intégrité de son écosystème, ce qui peut causer des problèmes environnementaux. »

Le « Suzhou Waterway Department » qui est l’autorité locale en charge de l’aménagement des voies navigables de la ville Suzhou, entend s’appuyer sur ce projet pour en faire une norme de construction. D’autres rivières, dont la Changhu Shen Line et la Sujia Line, pourraient elles aussi bénéficier de structures de soutènement imprimées en 3D.