Nuvasive lance un nouvel implant en titane imprimé en 3D

implant en titane vertébral imprimé en 3D

Société américaine leader dans les dispositifs médicaux, Nuvasive a récemment lancé un nouvel implant en titane imprimé en 3D. Dénommé Modulus XLIF, l’implant se destine être utilisé dans le cadre de la procédure XLIF (eXtreme Lateral Interbody Fusion) développée par l’entreprise. Cette technique chirurgicale latérale (plutôt que par l’arrière ou l’avant) se destine à soigner des patients souffrant de dommages graves de moelle épinière résultant de traumas ou de tumeurs, où une grande partie des vertèbres doit être enlevée.

« Nous avons vu une augmentation de la préférence des chirurgiens pour utiliser les implants intervertébraux en titane »

Les nouveaux implants en titane Modulus sont développés en utilisant l’impression 3D pour créer une architecture qui imite la porosité et la rigidité de l’os. Non seulement la surface poreuse créé un environnement idéal pour la croissance osseuse, mais l’architecture optimisée du dispositif conduit à des caractéristiques d’imagerie améliorées par rapport aux dispositifs traditionnels. « Nous avons vu une augmentation de la préférence des chirurgiens pour utiliser les implants intervertébraux en titane dans les chirurgies de la colonne vertébrale, et nous étions confiants que nous pourrions développer une option de titane qui fournit les propriétés poreuses nécessaires aux chirurgiens« , a déclaré Matt Link, vice-président exécutif de la stratégie, de la technologie et développement d’entreprise de NuVasive. « Ce lancement de produit représente en outre notre engagement continu à faire progresser les matériaux chirurgicaux et à fournir des implants de premier ordre qui offrent une ostéointégration et une biomécanique supérieures. »

Actuellement la seule procédure d’épine dorsale avec plus de 15 ans de recherche clinique à l’appui, le procédé XLIF de NuVasive permet d’opérer en moins d’une heure contre plusieurs avec les chirurgies rachidiennes traditionnelles. Cette approche permet d’une part de diminuer la durée d’anesthésie du patient, mais comme elle ne passe pas par les muscles du dos, les os ou les ligaments, elle permet aussi à de nombreux patients de marcher le même jour après l’opération.

Le nouvel implant en titane Modolus XLIF sera officiellement présenté à l’occasion de la prochaine réunion annuelle de la North American Spine Society à Orlando, du 25 au 28 octobre 2017 en Floride. Selon une étude publiée par le cabinet britannique Future Market Insights, le marché des dispositifs médicaux imprimés en 3D dépasserait les 279 millions $ en 2016. Principale application sur ce marché, les implants orthopédiques pourraient générer 643,5 millions $ d’ici 2026.