XYZprinting se lance dans l’impression 3D SLS

Longtemps réservée aux industriels notamment en raison de son prix élevé – soit jusqu’à plusieurs centaines de milliers d’euros – la technologie de frittage sélectif par laser voit aujourd’hui arriver une nouvelle génération d’imprimantes 3D. Depuis l’expiration du brevet fondateur de la technologie SLS (Selective Laser Sintering) en 2014, de nombreux fabricants se lancent sur ce marché avec des machines toujours plus accessibles. Le dernier en date est le constructeur taïwanais XYZprinting, qui vient d’annoncer le lancement prochain d’une imprimante 3D SLS à 60 000 $.

Développée dans le milieu des années 80 par Carl R. Deckard, inventeur et enseignant à l’Université du Texas à Austin, la technologie d’impression 3D SLS consiste à superposer de fines couches de poudre (le plus souvent de nylon) fusionnées à l’aide d’un puissant laser CO2. Le premier brevet a été déposé en octobre 1986 par Nova Automation qui deviendra plus tard DTM Corporation. En 2001, l’entreprise est rachetée par 3D Systems, aujourd’hui l’un des leaders du marché avec l’allemand EOS.

Dénommée MfgPro230 xS, l’imprimante 3D SLS développée par XYZprinting propose un beau volume de construction de 230x230x230 mm. Capable d’imprimer jusqu’à 1.0L / hr avec une épaisseur de couche de 0,1 mm, cette machine de 310 kg se destine principalement à l’industrie aéronautique et automobile. Son laser 30 W permettra de fritter plusieurs types de matériaux parmi lesquels le PA (noir, blanc, composite, flexible, haute température) mais aussi le TPU et le PMM. XYZprinting prévoit sa commercialisation pour le premier trimestre 2018.

Dans le même temps, le constructeur taïwainais a annoncé quatre autres machines dont une imprimante 3D couleur à jet d’encre baptisée PartPro350 xBC. Proposée à 30 000 €, cette machine professionnelle destinée aux concepteurs et architectes, dispose d’un généreux volume de fabrication de 350 x 222 x 200 mm. L’imprimante exploite la technologie Jetting Binder, consistant à projeter de fines gouttelettes de liant coloré sur une poudre similaire à du plâtre.

XZYprinting annonce également une certaine PartPro100xP pour le deuxième trimestre 2018. Annoncée à 2399$, cette imprimante 3D de bureau haute résolution DLP (Direct Light Processing), serait capable d’imprimer toutes sorte de résines, rigides, résistantes ou standards, Les deux autres machines se destinent à la dentisterie : la Dentpro100 xP, une imprimante 3D DLP compatible avec les deux résines dentaires certifiées FDA Class 1 de XYZ, et CastPro100 xP visant la fabrication de moules à cire perdue, pour la dentisterie mais aussi pour la joaillerie. Les deux machines seront proposées à 2699 $.

PartPro100 xP, CastPro100 xP et Dentpro100 xP

Impression sur PartPro350 xBC