Z3DLAB le premier centre de fabrication additive d’Ile de France

Z3DLAB est un nouveau serice d'impression 3d

L’impression 3D et plus spécifiquement les services liés à la fabrication additive sont actuellement en pleine expansion. A l’image de cette tendance, un nouvel acteur du nom de Z3DLAB vient de se faire son apparition sur le marché français. Tout premier centre d’impression 3D métal de la région Ile de France, cette société basée dans le Val d’Oise s’est spécialisée dans la fabrication de pièces en métal par impression 3D SLM (frittage laser). Curieux d’en savoir plus sur ce nouveau venu et connaitre les ambitions de cette jeune pousse française, PRIMANTE 3D est donc allé poser quelques questions à l’un de ses fondateurs, Isabelle Fouchet.

« Nous entrons avec cette technologie, dans une ère où tout peut devenir possible ! »

madjid djemai le directeur de l'entreprise

Madjid Djemai

Isabelle bonjour, pourriez-vous nous présenter Z3DLAB ? Comme est née cette entreprise ?

Z3DLAB est née de la volonté de 3 anciens chefs d’entreprise de créer une structure dédiée à cette nouvelle technologie : l’impression 3D. Parmi les créateurs, il y a 2 ingénieurs ayant une grande expérience de la 3D, ils étaient là au début de la 3D et ont perçu l’intérêt à la fois sur le plan technologique mais aussi sur celui d’un vrai changement de paradigme scientifique, comme ils avaient prévu la percée de la micro-informatique à la fin des années 1970 et ils avaient bien pressenti le changement de conscience qui y serait associé ! Donc, il était tout à fait impossible qu’ils ne participent pas à cette nouvelle révolution technique et humaine ! Précisons que leur but est de présenter toujours des nouvelles technologies qui vont non seulement révolutionner les façons de travailler au quotidien mais vont également permettre d’accroitre les performances des entreprises en termes de qualité, de précision et de gain de temps…

Comme l’affirme Madjid Djemai directeur de Z3DLAB, « la fabrication additive ayant maintenant obtenu ses lettres de noblesse avec General Electric et son turboréacteur et récemment avec l’ASE l’agence spatiale européenne, est la nouvelle révolution industrielle, c’est une technologie de rupture dans le domaine de la fabrication ».

Là réside le cœur de métier de Z3DLAB, dans la fonderie du 21ème siècle, mais ses dirigeants ont également pensé à ceux qui ont des besoins plus simples et qui ont juste besoin d’une imprimante de bureau pour concevoir des pièces en plastique et pour pré-visualiser des prototypes. C’est la raison d’être du partenariat exclusif avec BotObjects.

Pourquoi l’impression 3D ?

L’impression 3D, apporte un vrai changement, à la fois au niveau de la conception mais surtout au niveau de la réalisation. Il est possible, avec cette technologie, de réaliser des pièces aux géométries très complexes. L’impression 3D va permettre de réaliser à la fois des prototypes, des pièces complexes et des petites séries.

Enfin de nombreux atouts pour la fusion métallique :

Aucun outillage requis
• Fabrication directe en une seule étape des pièces métalliques
• Plus de parcours d’érosion, ni d’usinage
• Des canaux de refroidissement au plus près de la pièce pour un gain de temps de cycle grâce à une meilleure régulation

Comme des petits princes que nous sommes, nous allons pouvoir dessiner et demander à ces imprimantes 3D de réaliser toutes nos idées, ou presque ! Nous entrons avec cette technologie, dans une ère où tout peut devenir possible !

imprimante-3d-métal

Quelles sont les activités de Z3DLAB ?

Z3DLAB travaille dans trois directions principales :

L’impression 3D Metal :

Z3DLAB est équipée de matériels de pointe dans la Fabrication Additive métal capable de produire des pièces dans différents matériaux non réactifs et réactifs y compris le Titane. La technologie sélectionnée par Z3DLAB est la technologie SLM -Selective Laser Melting- La fabrication de pièces métalliques par fusion sélective par laser, connue sous la dénomination AM (Additive Manufacturing) ou impression 3D métal , est une technologie de rupture en matière de production de pièces avec une approche nouvelle de la conception à la réalisation; c’est la pierre angulaire de l’usine de quatrième génération. La technologie AM peut produire des pièces complexes (creuses, alvéolaires, formes courbes) que les techniques conventionnelles (usinage) ne peuvent réaliser.

La distribution et la commercialisation de ProDesk3D de BotObjects, une imprimante de prototypage plastique de bureau à des prix grands publics.

Cette activité de distribution a pour but principal de permettre à Z3DLAB de contribuer à faciliter l’apprentissage de la conception des pièces pour une fabrication additive (impression 3D) à un coût très abordable. La ProDesk3D est utilisable aussi pour la production de pièces fonctionnelles en couleurs car elle dispose d’un grand plateau et d’une vitesse d’impression double de celle de ses concurrentes.

Une activité d’études pour permettre la conception et la réalisation de pièces en vue d’une réalisation par un procédé de fabrication additive et une activité de formation pour le transfert du savoir-faire.

Dans tous ces choix, Z3DLAB privilégie le sérieux et la haute technicité des matériaux choisis, les prix et également des partenariats dans lesquels la relation humaine est favorisée car ce sont les hommes qui, ensemble, font avancer la technologie !

A qui s’adresse Z3DLAB ?

Z3DLAB vise différents publics :

Pour l’impression 3D Metal

Les sociétés souhaitant faire du prototypage rapide métallique
L’univers médical : prothèses et prothèses dentaires…
La mécanique de précision
L’avionique…

 imprimante Bot Objects

Imprimantes 3D ProDesk3D de BotObject

Et pour l’impression 3D Plastique

Tous ceux qui ont besoin de produire une pièce unique rapidement, de valider un concept, de créer une image choc, de réaliser un prototypage, de présenter une maquette en 3D, d’avoir un support de cours pour un apprentissage technique et pour tous ceux qui souhaitent utiliser leur créativité sans contraintes ou pour tout « hobbiste » souhaitant réparer ou concevoir de nouvelles pièces sont des potentiels acquéreurs de l’imprimante ProDesk3D de BotObjets.

Quelles sont les différentes étapes de fabrication d’une pièce ? Combien cela coûte ?

Pour l’impression 3D métal, cela requiert un haut niveau de technicité.
La première étape est la conception. Il faut d’abord concevoir la pièce pour la 3D car on ne produit plus un ensemble de composants mais on réalise plutôt une fonction au bon endroit. Une fois cette étape franchie, ce fichier de conception doit s’adapter à l’imprimante : génération de supports, positionnement sur le plateau, choix de la bonne poudre et des paramètres de la machine. Puis, on peut passer à l’impression. Vous l’aurez compris, cela nécessite une bonne connaissance du comportement des métaux.

Le coût est fonction du type d’objet, du métal utilisé et de la complexité. Et bien sûr du temps de préparation. L’impression peut être réalisée dans la journée ou dans la semaine.

Pour l’impression 3D plastique, les imprimantes ProDesk3D disposent d’un logiciel embarqué qui permet de réaliser l’impression soi-même. Les coûts ensuite sont fonction de la consommation, il faut compter une centaine d’euros pour un multi pack de cartouches et à la couleur, la cartouche revient à une vingtaine d’euros.

Quels sont les atouts de votre entreprise ?

Z3DLAB a un savoir-faire dans l’univers de la 3D depuis les débuts de cette technologie et suit en permanence son évolution. Ses ingénieurs sont attentifs aux besoins des clients et allient écoute et haute technicité.

Les atouts sont :
• Une excellente compréhension de l’impression 3D permettant de concevoir et reconcevoir des formes existantes et de pouvoir réaliser des pièces plus proches de leurs fonctionnalités de départ…
• Le savoir-faire va ainsi de la conception à la réalisation, Z3DLAB est un centre de production.
• Des partenariats avec des structures comme le CNRS et l’Université de Villetaneuse :
• pour les qualifications des matériaux afin de répondre aux appels d’offre des grands donneurs d’ordre de l’aviation, de l’automobile et du médical…
• pour mettre en place des programmes de recherche autour de la fabrication additive (impression 3D)

Comment voyez-vous évoluer l’impression 3D dans les années à venir ?

L’impression 3D en est à ses débuts et son évolution devrait se faire à plusieurs niveaux :
• Une augmentation des matériaux avec de plus en plus de poudres ou de plastiques
• Des capacités supérieures permettant d’aller plus vite dans l’impression 3D
• L’impression 3D métal devrait devenir un outil de production de série, comme c’est déjà le cas dans certains secteurs de la fabrication additive plastique.

Une étude sur le marché des imprimantes 3D métal

Le cabinet américain Wohlers Associates a publié un rapport sur le marché des imprimantes 3D métal dans le monde.

D’autres articles liés aux services

D’autres articles liés à Z3DLAB