Les ventes d’imprimantes 3D vont doubler en 2016 !

usine-makerbot

Selon le dernier rapport du cabinet Gartner paru aujourd’hui, les ventes d’imprimantes 3D devraient atteindre les 455 000 unités en 2016, soit deux fois plus qu’en 2015 avec 219 198 machines écoulées. Malgré un ralentissement de la croissance du marché, l’augmentation devrait se poursuivre dans les prochaines années pour arriver à 6,7 millions d’unités en 2020. Le cabinet américain explique ces bons résultats notamment par l’évolution du matériel et des logiciels, mais aussi l’éventail de matériaux de plus en plus large.

« L’impression 3D connaît aujourd’hui une large adoption au-delà de son application dans les industries spécialisées. Aujourd’hui, l’impression 3D est utilisée pour créer des prototypes, augmenter les procédés de fabrication et produire des produits finis. » Explique Gartner.

Parmi les sept technologies d’impression 3D, le procédé à dépôt de matière fondue (FDM) devrait représenter l’essentiel du marché jusqu’en 2020 grâce à des prix de plus en plus abordables. Les imprimantes 3D de type SLA (stéréolithographie) devraient également connaître un développement rapide, poussées par un marché de plus en plus concurrentiel et une gamme de matériaux élargie.

fabrication-additive-entreprise

Selon les experts de Gartner, les imprimantes 3D à moins de 2500 $ constitueront l’essentiel du marché dans les années à venir, employées pour diverses applications dans les écoles secondaires et post secondaires où l’utilisation des imprimantes 3D permettra de préparer les étudiants aux métiers de l’ingénierie, la fabrication, de l’aérospatiale ou encore de la robotique.

Côté entreprise, si le prototypage devrait rester la principale application, la fabrication directe pourrait augmenter de 75% à l’horizon 2020. « Les constructeurs en aéronautique et aérospatiale ont cette approche depuis des années, en utilisant des imprimantes 3D pour produire des pièces en petite série avec des géométries complexes », a déclaré Pete Basiliere, Vice-Président de la Recherche chez Gartner. « Les organisations militaires travaillent avec les entrepreneurs de la défense afin d’évaluer l’impression 3D comme solution de réparation et de remplacement des pièces défectueuses sur terre et en mer. »