Asie-Pacifique : un marché de l’impression 3D estimé à 4,3 milliards $

marché asie pacifique

Selon le dernier rapport du cabinet américain IDC (International Data Corporation), les dépenses de l’Asie-Pacifique (hors Japon) pour les technologies liées à l’impression 3D devraient tripler d’ici 2019 pour passer de 1,5 milliards à 4,3 milliards de dollars, soit 23% de croissance annuel. Ce nouveau rapport intitulé « Worldwide Semiannual 3D Printing Spending Guide » indique également que la part de dépenses en matériel d’impression 3D du marché APeJ (Asia/Pacific excluding Japan) est supérieur au continent américain mais avec une utilisation moindre.

« Les entreprises de cette région ont le capital pour investir dans les imprimantes 3D, mais leur production indique un volume d’impression relativement plus faible. L’IDC s’attend à une plus forte croissance dans les années à venir. », a déclaré Rachel Selvaranee, analyste du marché de l’imagerie et de l’impression 3D chez IDC.

rapport IDC

Selon l’étude qui s’intéresse également aux différents secteurs d’activités de cette région, l’industrie manufacturière qui représentait 60 % du marché en 2015, devrait croître avec un TCAC (Taux de Croissance Annuel Composé) de 15 % à l’horizon 2019. Avec 20% du marché l’année dernière, le secteur de l’aérospatiale et de la défense est amené à augmenter ses dépenses dans l’impression 3D à hauteur de 550 millions $ d’ici 3 ans.

« Nous assistons à une croissance des équipements en impression 3D »

L’IDC distingue tout particulièrement le secteur dentaire dont le taux de croissance devrait progresser de 26% d’ici 2019. « Nous assistons à une croissance des équipements en impression 3D dans les secteurs dentaire et médicaux en Asie pour répondre aux demandes des marchés étrangers« , a déclaré Selvaranee. « Les nouvelles solutions médicales, comme les implants, la bioimpression 3D et les outils chirurgicaux vont pousser cette croissance. »

Le cabinet américain explique ces résultats par les politiques gouvernementales mises en place dans cette région. On pense tout particulièrement à la Chine qui dans le cadre de son plan Made in China 2025, a développé une véritable stratégie autour de l’impression 3D pour renforcer son industrie. « Les politiques gouvernementales de soutien et de financement mises en place par des pays comme Singapour, la Chine, la Corée, Taïwan et l’Australie sont l’épine dorsale du  développement de l’impression 3D en Asie. Grâce à ce soutien, l’impression 3D va alimenter la croissance avec une efficacité accrue et des gains de productivité. » Commente Rachel Selvaranee.